Hommage à un grand homme :

Saint-Denis inaugure la place Calou à Domenjod


Publié / Actualisé
Samedi 4 juin 2022, la ville de Saint-Denis a inauguré la place Calou en contre-bas de la mairie annexe de Domenjod, en présence de la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, l'élue de Domenjod, Alexandra Clain ainsi que la famille de M. Calou et les membres du comité Action Citoyenne. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photos : ville de Saint-Denis)
Samedi 4 juin 2022, la ville de Saint-Denis a inauguré la place Calou en contre-bas de la mairie annexe de Domenjod, en présence de la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, l'élue de Domenjod, Alexandra Clain ainsi que la famille de M. Calou et les membres du comité Action Citoyenne. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photos : ville de Saint-Denis)

"C’est un projet politique avant tout, ce qu’on veut dire par là c’est qu’il est important que les citoyens aient leur mot à dire sur la transformation de la ville car lorsqu’on travaille avec le coeur on arrive à faire de beaux projets comme celui-ci", confie Ericka Bareigts.

Les habitants du quartier ont répondu à l’appel pour cet événement et pour honorer un grand homme." Au-delà de l’inauguration d’une place, c’est un nom, une personne emblématique du quartier auquel on rend hommage aujourd’hui ", confie Alexandra Clain. " Il a donné une âme à Saint-Denis ", ajoute la maire de Saint-Denis.

Pour l’occasion, un concours de dessins a été organisé avec l’école primaire et le collège de Domenjod. Au total, 13 élèves ont alors travaillé sur une partie de leur patrimoine, sur leur quartier, leur histoire, afin de proposer un dessin en hommage à M. Calou. C’est sous les yeux des personnes présentes, que l’auteure du dessin sélectionné a pu le découvrir sur la plaque inaugurale, retravaillé et sculpté par l’artiste Marco Ah-Kiem.

- Hommage à un grand homme -

Roger Sériacaroupin, plus connu sous le nom de M. Calou était notamment apprécié pour son massalé où il y mettait "son l’âme, son l’amour, son patience et son générosité ", confie émue une de ses filles. Avec son savate deux doigts aux pieds, M. Calou avait toujours un petit mot gentil pour un voisin ou un passant depuis le pas de sa porte, située en face de cette nouvelle place.

"C’était un grand coeur, un bon gramoune, nou n’aurait pas pensé que le nom de nout papa allait être gravé dans la pierre ", ajoute-t-elle. " Nou le en train de donner la vie à des pierres qui n’en avaient plus ", complète la maire. Les futurs touristes qui prendront une pause ici apprendront l’histoire de M. calou qui la raconteront peut-être à leur tour en métropole.

"Nou le fier d’être ce que nou lé" conclut Ericka Bareigts. Cette inauguration était également l’occasion de se retrouver entre habitants du quartier, partager un moment convivial au rythme des percussions et du maloya.

Pours plus d'informations, rendez-vous sur le site de la ville de Saint-Denis ou sur sa page Facebook.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !