Une initiative du ministre des outre-mer :

Région : une promotion pour le patrimoine culinaire de La Réunion


Publié / Actualisé
Une table ronde a eu lieu ce mercredi 15 septembre 2021 à l'hôtel de la Préfecture, à l'occasion de la visite sur l'île de Madame Babette de Rozières, cheffe de cuisine et fondatrice du Salon de la Gastronomie des outre-mer. Cette table ronde a réuni Madame Anne Anne Chane-Kaye-Bone Tavel, conseillère Régionale, déléguée à la valorisation du patrimoine touristique et culturel, ainsi que des représentants du monde de l'hôtellerie et de la restauration à La Réunion. Selon Babette de Rozières cette initiative du ministre des outre-mer vise à promouvoir les patrimoines culinaires des outre-mer, "avec l'objectif de promouvoir toutes ses saveurs".
Une table ronde a eu lieu ce mercredi 15 septembre 2021 à l'hôtel de la Préfecture, à l'occasion de la visite sur l'île de Madame Babette de Rozières, cheffe de cuisine et fondatrice du Salon de la Gastronomie des outre-mer. Cette table ronde a réuni Madame Anne Anne Chane-Kaye-Bone Tavel, conseillère Régionale, déléguée à la valorisation du patrimoine touristique et culturel, ainsi que des représentants du monde de l'hôtellerie et de la restauration à La Réunion. Selon Babette de Rozières cette initiative du ministre des outre-mer vise à promouvoir les patrimoines culinaires des outre-mer, "avec l'objectif de promouvoir toutes ses saveurs".

"Il s’agira de reconnaître la cuisine des outre-mer comme un pan important de la gastronomie". Indique Babette de Rozières. Un rapport sera par la suite établi pour faire un panorama complet sur la cuisine ultramarine. Il s’agira également de remonter les problématiques du milieu auprès du ministre.

"C’est par l’assiette que l’on reconnaît la vraie identité d’une région. Le métier de bouche a une importance capitale dans toutes les régions. Il faut protéger la cuisine des outre-mer au même titre que la cuisine française. Vous avez des pépites chez vous, il faut les cultiver" affirme-t-elle

"La Région Réunion a cœur de développer un tourisme centré sur savoir-faire, tourné vers les gens, un tourisme qui va bien au-delà du simple paysage. Je viens de l’Est de La Réunion, à Saint-Benoît, où il y a un terroir reconnu. Notre terroir, c’est notre identité culinaire réunionnaise" noteAnne Chane-Kaye-Bone Tavel, conseillère régionale, déléguée à la valorisation du patrimoine touristique.


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !