Le contrat d'engagement jeune est lancé :

La ville de Saint-Leu organise une semaine autour de l'emploi


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Leu a organisé plusieurs séquences à l'occasion de la semaine de l'emploi. Différentes activités se sont tenues autour de ce thème, au parc du 20 décembre et à l'Hôtel des Postes. Le maire Bruno Domen a présenté le lancement du Contrat d'engagement jeune en présence de la sous-préfète de Saint-Paul, Sylvie Cendre, la directrice régionale de Pôle emploi Angélique Goodall et d'autres partenaires. Les personnes présentes ont pu également visiter les ateliers d'insertion par le sport avec l'Equipe France espoir. La ville de Saint-Leu a ensuite signé une convention avec Pôle emploi pour favoriser l'insertion des jeunes dans le monde du travail. Nous publions le communiqué de la municipalité ci-dessous. (Photos : ville de Saint-Leu)
La ville de Saint-Leu a organisé plusieurs séquences à l'occasion de la semaine de l'emploi. Différentes activités se sont tenues autour de ce thème, au parc du 20 décembre et à l'Hôtel des Postes. Le maire Bruno Domen a présenté le lancement du Contrat d'engagement jeune en présence de la sous-préfète de Saint-Paul, Sylvie Cendre, la directrice régionale de Pôle emploi Angélique Goodall et d'autres partenaires. Les personnes présentes ont pu également visiter les ateliers d'insertion par le sport avec l'Equipe France espoir. La ville de Saint-Leu a ensuite signé une convention avec Pôle emploi pour favoriser l'insertion des jeunes dans le monde du travail. Nous publions le communiqué de la municipalité ci-dessous. (Photos : ville de Saint-Leu)

Lancement du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ)

La matinée a débuté avec la présentation du Contrat d’Engagement Jeune (CEJ), en présence de la Sous-Préfète de Saint-Paul, Madame Sylvie Cendre, du Président de la Mission locale de l’Ouest en la personne du Maire de Saint-Leu, Bruno Domen, de la Directrice régionale du Pôle Emploi, Madame Angélique Goodall et des partenaires.

A tour de rôle les intervenants ont salué la mise en place de ce dispositif qui dans une approche globale, pluridisciplinaire et innovante, doit permettre un accompagnement vers l’emploi durable des jeunes. Des contrats ont été signés pour l’occasion.

Ateliers d’insertion par le sport avec l’Équipe France Espoir

Les officiels ont ensuite pu visiter les ateliers organisés avec l’Équipe de France Espoir, autour de l’insertion par le sport. Les participants, répartis en plusieurs groupes, faisaient le tour de tous les stands.

Mickaël Dally de l’association 7S4 Multisport a pu présenter aux jeunes la formation BPJEPS. La structure en plein développement et qui ne manque pas de projets recherche actuellement et pour l’avenir ce type de profil. Elle demeure prête avec les partenaires à accompagner les jeunes intéressés.

Sur un autre stand, l’association AJIR974 aide les jeunes à prendre confiance en eux et à construire leur projet.

Au gymnase de Saint-Leu, c’était place au sport. Entre le basket, le hip-hop ou encore le football, les participants observés, pouvaient démontrer leurs talents, leur faculté d’adaptation, ou encore d’intégration dans un groupe. Les élus de Saint-Leu dont le Maire, n’ont pas manqué de participer eux aussi à ce moment sportif pour encourager également les jeunes présents !

Signature d’une convention entre la Ville et le Pôle Emploi de Saint-Leu

La matinée s’est achevée par la signature d’une convention de partenariat entre la Ville de Saint-Leu, représentée par le Maire, Bruno Domen et le Pôle Emploi de Saint-Leu, représentée par sa directrice, Madame Ingrid Durand.

Cela fait maintenant plusieurs années qu’un travail en commun est réalisé. Une nouvelle étape a été franchie ce matin avec la signature de cette convention.

Il s’agit de favoriser l’action de proximité envers notamment les personnes les plus éloignées de l’emploi. Les actions déjà menées ont démontré que la Ville à travers par exemple les médiateurs de rue, mais aussi les associations de Saint-Leu, la mission locale ou encore les bailleurs sociaux peuvent aider à faire le lien avec un public en risque de marginalisation, qui en plus d’être éloigné de l’emploi, est aussi éloigné des institutions et des entreprises.

Cette connaissance de terrain permet également de mettre en exergue les obstacles rencontrés pour accéder à un emploi (mobilité, logement, …). Les échanges réguliers sont de nature à permettre la mise en place de solutions adaptées aux problématiques réelles.

Toujours dans cette idée de proximité, la Ville devrait disposer de deux " Maisons France Service " d’ici la fin de l’année, au Plate et à La Chaloupe. Les administrés pourront alors avoir accès à différents services publics au sein d’une même structure, dont le Pôle Emploi.

Le second axe de la convention concerne la gestion des contrats aidés entre la Mairie employeur et le Pôle Emploi. L’objectif visé est de permettre aux personnes bénéficiant de ce type de contrat, d’entrer dans un véritable parcours d’insertion. Que cette opportunité puisse servir de levier vers une insertion professionnelle durable.

Le troisième axe concerne la gestion prévisionnelle des compétences. Le travail partenarial doit permettre ici d’appréhender suffisamment en amont les futurs projets créateurs d’emplois sur le territoire, portés par l’ensemble des acteurs. De cette façon, des formations pourraient être mises en place afin de disposer le moment venu des Saint-Leusien.ne.s qualifié.e.s pour occuper ces nouveaux postes.

Enfin, il s’agit de poursuivre une information et une communication commune sur l’ensemble des actions en faveur de l’emploi sur Saint-Leu et ce, afin d’assurer une diffusion la plus large possible.

   

1 Commentaire(s)

Silence radio , Posté
Pas un mot sur l'augmentation des impôts.