Solidarité :

Saint-Leu: des actions pour les personnes porteuses de handicap


Publié / Actualisé
Les activités d'insertion du service d'accompagnement de proximité pour les personnes âgées et les personnes handicapées (Sappaph) de Saint-Leu a repris du service, pour les après deux ans de crise Covid. Trois sorties ont été organisées récemment. Ce vendredi 1er avril 2022, une quinzaine de personnes se sont rendus à la Grotte des Premiers Français (Saint-Paul) aux côtés des agents du CCAS (centre communal d'action sociale) dans le cadre des ateliers de l'action "Mieux être".
Les activités d'insertion du service d'accompagnement de proximité pour les personnes âgées et les personnes handicapées (Sappaph) de Saint-Leu a repris du service, pour les après deux ans de crise Covid. Trois sorties ont été organisées récemment. Ce vendredi 1er avril 2022, une quinzaine de personnes se sont rendus à la Grotte des Premiers Français (Saint-Paul) aux côtés des agents du CCAS (centre communal d'action sociale) dans le cadre des ateliers de l'action "Mieux être".

Pour Stéphane Louail le référent handicap du CCAS, "cette coupure de deux années a inévitablement eu des répercussions sur la vie et l’équilibre de ce public en difficulté ". La plus grande partie renoue ainsi avec les sorties en dehors du cadre familial.

L’occasion aussi de soulager les aidants familiaux.La crise Covid et les protocoles sanitaires avaient conduit à l’interruption des actions collectives, pour Bruno Domen, Maire de Saint-Leu et président du CCAS, les activités culturelles vont pouvoir mobiliser à nouveau les bénéficiaires dans le cadre d’activités occupationnelles culturelles.C’est le cas de Jean-Daniel, habitant de La Chaloupe, qui espère reprendre le théâtre à Piton et créer à nouveau des chansons.

Pour les élues Brigitte Dompy et Brigitte Dally, membres du Conseil d’administration du CCAS, "ces activités sont précieuses car thérapeutiques. Beaucoup d’entre-eux, d’entre-elles n’ont pas eu de véritable vie sociale".Pour Emma, par exemple, il est important de se retrouver désormais dans des demi-journées de couture "pourquoi pas aussi faire un voyage tous ensemble".

Ces activités viennent sceller les retrouvailles des personnes accompagnées depuis plusieurs années par les professionnels du CCAS et du Département, avant la reprise des ateliers d’activités et d’échanges.

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la ville de Saint-Leu.

   

1 Commentaire(s)

Culture et accessibilité, Posté
Super mais en attendant, ils ne peuvent même pas accéder à la médiathèque Baguett'...sans ascenseur depuis 3 mois...de la communication comme toujours !