Intercommunalité :

La conférence intercommunale du logement du TCO installée


Publié / Actualisé
Instaurer des quartiers plus cohérents, plus solidaires et durables ; tel est l'un des objectifs de la conférence intercommunale du logement (Cil). Une réunion d'installation de la CIL du Territoire de la Côte Ouest s'est tenue ce mercredi 8 juin 2016 autour de Chantal Amvroise sous-préfète de Saint-Paul, de Joseph Sinimalé, président du TCO, Bernard Picardo, conseiller régionale et Sandra Sinimalé, conseillère départementale
Instaurer des quartiers plus cohérents, plus solidaires et durables ; tel est l'un des objectifs de la conférence intercommunale du logement (Cil). Une réunion d'installation de la CIL du Territoire de la Côte Ouest s'est tenue ce mercredi 8 juin 2016 autour de Chantal Amvroise sous-préfète de Saint-Paul, de Joseph Sinimalé, président du TCO, Bernard Picardo, conseiller régionale et Sandra Sinimalé, conseillère départementale

La CIL est co-présidée par le préfet et le président du TCO, et composée d’un collège des collectivités territoriales (communes membres, Département, Région), de professionnels du secteur locatif social (bailleurs sociaux, caisse d’allocations familiales, Armos, Solendi) et d’associations ou usagers œuvrant auprès de personnes défavorisés ou de locataires.

Cette instance devra lutter contre la concentration des familles défavorisées dans les quartiers les plus pauvres et les aider à mieux s’approprier leur territoire. La CIL constitue ainsi, un lieu d’échanges, d’information et partage de la connaissance et de décision entre ces acteurs.

"À l’instar d’autres intercommunalités disposant d’un Programme Local de l’Habitat (PLH), la communauté d’agglomération du TCO se voit donc confier, à travers la loi ALUR, de nouvelles responsabilités en matière d’habitat. Le 21 décembre dernier, les élus du conseil communautaire ont validé la création de cette conférence intercommunale du logement, qui instaure donc autour de la question de l’attribution du logement social, une nouvelle gouvernance locale. Celle-ci permet de garantir des modalités d’attribution basées sur des critères lisibles, transparents et équitables" indique la mairie de Saint-Paul.

"Je veillerai personnellement à ce que la cohérence et la coordination entre tous les partenaires soient l’essence même du travail que nous entamons", souligne Joseph Sinimalé. "Les Mairies gardent la main sur les objectifs en matière de logement. Mais elles doivent s’accordent sur les priorités et apporter des réponses collégiales", précise Chantal Ambroise.

Dans son communiqué, la mairie de Saint-Paul, précise qu'avant l’installation de la CIL, s’est tenu le conseil territorial de l’habitat du TCO qui fait le point chaque année, sur les grands sujets du logement social. L’occasion pour Joseph Sinimalé de rappeler que, dans le cadre de l’Écocité, l’intercommunalité de l’Ouest a signé en décembre dernier, un Projet urbain partenarial (PUP), avec la SCPR.

"Aujourd’hui, la SCPR se dit prête à lancer son programme immobilier dès la réalisation du prolongement de l’Axe Mixte. Cela se traduira par la création de 1044 logements dont 470 dédiés au social, 470 autres intermédiaires et 104 libres", explique Joseph Sinimalé. " Il est absolument important de mutualiser les actions, les moyens, les outils et nos énergies pour que la question du logement social soit réfléchie, dans une approche innovante et moderne. Je veux donner à notre territoire une nouvelle vision du logement social ; c’est à dire penser, concevoir et construire le logement social, pour qu’il soit respectueux de l’équilibre des quartiers, à la hauteur des enjeux fixés par notre Programme Local de l’Habitat" a-t-il terminé.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !