Ateliers de découverte généalogique à la Maison Serveaux :

Fouillez dans le passé et découvrez vos ancêtres


Publié / Actualisé
Depuis mars 2017, la commune de Saint-Paul a signé une convention de partenariat avec le Cercle Généalogique de Bourbon. Celle-ci a pour objet la mise à disposition des locaux du service culturel à la Maison Serveaux pour une permanence de l'association le deuxième mercredi de chaque mois de 13 heures à 16 heures. Cette permanence gratuite est ouverte à tout le public de Saint-Paul et du TCO. L'objectif de cette permanence est de faire connaitre la généalogie aux habitants afin qu'ils découvrent leur histoire.
Depuis mars 2017, la commune de Saint-Paul a signé une convention de partenariat avec le Cercle Généalogique de Bourbon. Celle-ci a pour objet la mise à disposition des locaux du service culturel à la Maison Serveaux pour une permanence de l'association le deuxième mercredi de chaque mois de 13 heures à 16 heures. Cette permanence gratuite est ouverte à tout le public de Saint-Paul et du TCO. L'objectif de cette permanence est de faire connaitre la généalogie aux habitants afin qu'ils découvrent leur histoire.

 

Parents, grands-parents ou arrières grands-parents… L’association Cercle Généalogique de Bourbon (CGB) et la Ville permettent aux Réunionnais de retrouver leurs ancêtres grâce à des ateliers découvertes à la Maison Serveaux de Saint-Paul.  "L'objectif est d'aller le plus loin possible dans le passé. La généalogie est un outil pour découvrir l'histoire et découvrir son histoire", explique Lucas Latchoumaya, agent du patrimoie à la Mairie de Saint-Paul.

La recherche du passé par les bénévoles de l'association se fait de trois manières. Grâce aux actes :

  • de naissances
  • de décès
  • de mariages

"La meilleure méthode de recherche sur le passé et celle que l'on privilégie est la recherche par acte de mariage car y apparaissent les noms de la mère et du père", ajoute l'agent du patrimoine.

Créée en 1984, l'association dispose d'une base de données conséquentes qu'elle souhaitait mettre à la disposition de la population. Mise en place depuis mars, l'action du CGB et de la Ville attire de plus en plus de personnes. Actuellement, plus d'une centaine de Réunionnais ont fait appel aux services de recherches pour retracer leur histoire et pour savoir davantage sur leurs origines. "C'est un travail dans les archives qui est long et toujours en cours car ça n'a pas de fin" lâche Lucas Latchoumaya.

Toutefois, il faut savoir que ces recherches ne peuvent intervenir que si les dates dépassent 75 ans. "La législation impose que ça soit avant 1940 puisqu'avant ce délai, on ne peut accéder aux informations, encore confidentielles", déclare-t-il.

Tout le monde peut venir avec des informations (nom, date de mariage) sur les personnes recherchées à la Maison Serveaux, actuel service culturel, sur la Chaussée Royale de Saint-Paul. Une permanence gratuite de l'association est organisée le deuxième mercredi de chaque mois de 13 heures à 16 heures. La prochaine aura lieu le 13 septembre prochain.

 

de/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !