Production des masques chirurgicaux de type 2 :

Saint-Paul : visite de la société "Vue Belle United Protect" à Tan Rouge


Publié / Actualisé
La société " Vue Belle United Protect ", installée à Tan Rouge confectionne des masques chirurgicaux de type 2. Une visite du site s'est tenue le jeudi 3 décembre 2020 pour présenter les objectifs de la société : produire 150.000 masques par jour, et de faire bénéficier à la population réunionnaise d'un tarif de 0.08 à 0.09 centimes le masque. Nous publions le communiqué complet ci-dessous. (Photo ville de Saint-Paul)
La société " Vue Belle United Protect ", installée à Tan Rouge confectionne des masques chirurgicaux de type 2. Une visite du site s'est tenue le jeudi 3 décembre 2020 pour présenter les objectifs de la société : produire 150.000 masques par jour, et de faire bénéficier à la population réunionnaise d'un tarif de 0.08 à 0.09 centimes le masque. Nous publions le communiqué complet ci-dessous. (Photo ville de Saint-Paul)

La crise sanitaire de la Covid-19 a fait grimper l’emploi des masques chirurgicaux de manière exponentielle depuis l’entrée en vigueur du port obligatoire de celui-ci. Le coût de ces moyens de protection, à l’achat, reste cependant élevé pour les ménages les plus modestes.

Ainsi, depuis octobre 2019, la société " Vue Belle United Protect ", installée à Tan Rouge et représentée par Rieul Lebreton, a eu a cœur de développer une structure pour la confection, la mise en vente sur le territoire et l’exportation de masques chirurgicaux de type 2.

Une visite du site s’est tenue le jeudi 3 décembre en présence du sous-préfet Saint-Paul, Olivier Tainturier, de la Maire, Huguette Bello, du président du TCO et premier adjoint, Emmanuel Seraphin, et les élus Roxanne Pausé-Damour et Jean-Noël Jean-Baptiste.

La crise Covid ayant changé la donne, la fin des travaux du local a été anticipée pour une ouverture et une mise en route de la production des masques cette année même. La structure emploie une douzaine de personnes pour la production et la commercialisation des masques. L’unique unité de production permet ainsi la confection de 50 000 masques par jour.

À terme, 150 000 masques seront réalisés quotidiennement grâce à l’installation de deux unités de production supplémentaires. De l’aveu de Rieul Lebreton, l’objectif est de faire bénéficier à la population réunionnaise d’un tarif attractif de 0.08 à 0.09 centimes le masque, soit environ 5 euros la boite.

Une prouesse pour l’entreprise Saint-Pauloise vers qui la municipalité s’est dirigée avec une première commande de 200 000 masques.

Consciente des enjeux liés à cette période de crise sanitaire " Vue Belle United Protect " est prête à relever le défi et satisfaire les besoins pour la population réunionnaise et même se lancer dans l’exportation si l’opportunité se présentait. Une aubaine afin de valoriser la production locale et donner un coup de pouce à l’économie de nos territoires.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !