Saint-Benoît :

Théâtre Les Bambous : la programmation pour le mois de mars


Publié / Actualisé
C'est encore un mois bien riche qui s'annonce au Théâtre Les Bambous à Saint-Benoît. Du cinéma à la chanson, retrouvez ci-dessous le programme. Pour tous renseignements et réservations, un numéro de téléphone : 0262 50 38 63. (Photo : DR)
C'est encore un mois bien riche qui s'annonce au Théâtre Les Bambous à Saint-Benoît. Du cinéma à la chanson, retrouvez ci-dessous le programme. Pour tous renseignements et réservations, un numéro de téléphone : 0262 50 38 63. (Photo : DR)

Au programme :

• Du cinéma – C PAS DU CINOCHE, L’autre Cinéma
YALDA LA NUIT DU PARDON

un film de Massoud Bakhshi
scénario Massoud Bakhshi - avec Sadaf Asgari, Behnaz Jafari, Babak Karimi - production Jacques Bidou et Marianne Dumoulin - montage Jacques Comets - image Julian Atanassov - photos du film © Somaye Jafari - JBA production - Drame Iran/France - durée 1h29
Festival de Sundance 2020 - Grand Prix du Jury
Festival international de Sofia 2020 - Prix du meilleur scénario
Festival de Berlin 2020 - Générationn

Synopsis
Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d’une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.

> La presse en parle :
* Un film sidérant inspiré de la réalité. Le Parisien
* Pour son évidente intensité, ce récit fait réfléchir sur la notion de justice, et sa définition variable selon les cultures. Femme Actuelle
* La prestation des deux actrices donne de la profondeur à ce drame très sombre. Le Monde

CINÉMA CRISTAL
15 rue Montfleury, Saint-Benoît
JEUDI 4 MARS 19H
Tarifs : 3 & 5 € - INFOS 0262 50 48 51 / 0262 50 77 08

• De la chanson
NATIEMBE CHANTE BASHUNG

chant Nathalie Natiembé - guitare Daniel Riesser - machines Brice Nauroy - son Arnaud Le Gall / Germain Boulet - Production Le Kabardock

Natiembé s’immerge dans l’univers d’Alain Bashung. L’aventure est belle, autant pour les musiciens que pour le public.

Tout commence quand, en 2018, Nathalie Natiembé décide d’intégrer La nuit je mens à son répertoire. Disons plutôt qu’elle s’y autorise, tant ce genre de monument impressionne. Ti pa ti pa, le titre s’installe en elle et creuse un sillon où viendront germer d’autres envies. Natiembé trouve dans l’œuvre du grand Alain un souffle, une respiration qui s’accorde avec la sienne.

Pour donner forme à ce qui n’aurait pu rester qu’un fantasme, il fallait de beaux compagnons d’aventure. Avec le guitariste Daniel Riesser (Ziskakan, Baster, Sabouk...) et le spécialiste des machines Brice Nauroy (Lo Griyo, John Keltrain, Danyèl Waro...), le décor est posé : il sera introspectif et intimiste. Modeste et sincère. À l’image des trois protagonistes.

Vous connaissez la genèse de l’histoire. Il ne reste plus qu’à la vivre.

LES BAMBOUS - Saint-Benoît
SAMEDI 6 MARS 19H
TOUT PUBLIC
Tarifs 7 à 15 € - Tout Public

• " ÇA FAIT DU BIEN ! "
du 9 au 13 mars
Salle Gramoun Lélé
Un partenariat Région Réunion / Les Bambous

Au programme :

• LiNDiGO
chant lead, kabosy, accordéon Olivier Araste - piker, balafon, chœurs Aldo Araste - djembe, ngoni, chœurs Frédéric Madia - kayamb, clavier, chœurs Jimmy Itema - chant, kayamb Lauriane Marceline - kayanm, synthé, korg Idriss Lahimandro - roulèr Mickaël Pothin - charley, sati, chœurs Pascal Mariama Moutin

Cela fait plus de dix ans que le groupe LiNDiGo, mené par Olivier Araste, est le groupe de maloya le plus populaire. Pour autant, sa démarche ne s’enferme ni dans la nostalgie, ni dans les carcans d’une mémoire stérile. Les fondations servent l’élan, et les racines construisent l’avenir. Leur devise : " Quand tu sais d’où tu viens, tu sais où tu vas ", leur style : le Maloya Power. Ils comptent déjà plus de 1000 concerts et six albums à leur actif. Sur scène, leur transe jubilatoire, aussi identitaire qu’ouverte sur de nouveaux horizons, contamine tous les publics.

Salle Gramoun Lélé
Un partenariat Région Réunion / Les Bambous
MA0RDI 9 MARS 19H en première partie ZENFAN KALBANON
Tarifs 7 à 15 € - Tout Public

• BARTH

Ichane Moimbe Rudy de son nom de scène Barth fait ses débuts en tant que guitariste à 6 ans. Il connait son tout premier succès, à 9 ans, grâce "Fait roulé maman", un titre écrit par son frère Toulou, lui aussi chanteur. Son baccalauréat en poche, il se consacre essentiellement à sa passion, la musique.

De son premier à son sixième album, son style musical évolue. Après le séga, la dance hall, le kompa… Barth se laisse séduire par l'afro-pop, les sonorités africaines, caribéennes, réunionnaises pour offrir à son public l’album "Petit Grand" dont le thème principal est l'amour.

Sur la scène de la Salle Gramoun Lélé, qu'il connait pour l'avoir foulée plusieurs fois tout au long de sa carrière, Barth sera accompagné de ses invités.

Salle Gramoun Lélé
Un partenariat Région Réunion / Les Bambous
MERCREDI 10 MARS 19H
Tarifs 7 à 15 € - Tout Public

• DES RACINES ET…
de Stéphane " Kenji " Saïdou - Cie Kenji (La Réunion)
chorégraphie Kenji - danseurs interprètes Ulrich Lauret, Médérick Lauret - musiciens, interprètes Stéphane Gaze, Zélito " Toto " Deliron - création musicale Loïc Léocadie - création lumière Stéphane Gaze. Production Acord Production - Coproduction Békali, Lespas, Kabardock, Le Séchoir. Soutiens TCO, Cité des Arts, Région Languedoc Roussillon, Occitanie Enseigne, Adami.

Le chorégraphe Kenji s’est installé en métropole en 2004 pour se former et débuter sa carrière de danseur professionnel. Toutes ces années, il a fait voyager sa danse hip hop, à Montpellier où il vit, à La Réunion dont il est originaire, à Mayotte et en Afrique du Sud, cherchant sans cesse à affirmer son identité plurielle. Comment danser le déracinement, ou plutôt faire danser ses racines ? Kenji est parti de cette réflexion pour nourrir sa dernière création, “Des racines et…” en mixant l’héritage traditionnel à la culture urbaine.

Sur scène, deux danseurs hip-hop font face à deux experts du maloya. De leur rencontre naît une harmonie inédite, organique, mêlant l’émotion de la musique traditionnelle à la vitalité du mouvement hip-hop.

Salle Gramoun Lélé
Un partenariat Région Réunion / Les Bambous
VENDREDI 12 MARS 19H
Tarifs 7 à 15 € - Tout Public

• AURUS
chant Bastien Picot - batterie Dimitri Domagala - guitare, clavier, machine Moana Apo - ingénieur du son Gérard Paramé

AURUS, c'est un mirage moderne. L'incarnation de nos contradictions.

Après la polyphonie transgressive des 3somesisters, AURUS aka Bastien Picot poursuit ses expérimentations vocales et stylistiques en créant un véritable ovni musical et visuel. L’excentricité des costumes colle à l’audace de la musique. On y reconnaît des sonorités soul, folk, pop mais aussi électroniques ou maloya.

"AURUS a absorbé tous les sons du monde, du Bronx new-yorkais aux tribus africaines en passant par la pop britannique sans oublier le maloya, ses racines. Il les a rangés dans son coffre de ténor d'opéra. Sur scène, c’est tout un orchestre polyphonique qu’il est désormais capable d’ébranler le long de ses cordes vocales.
Ça se bouscule sans jamais trébucher. Ça scande, ça vocalise, ça s’emporte tout en haut pour revenir tout doux. Le tout chanté en anglais et en créole.

Les concerts d’Aurus tendent à la performance, laissant les spectateurs extatiques, touchés par la grâce".

Artiste Révélation du Chantier des Francos, il dévoile dans un premier EP éponyme, en juin 2020, sa vision du monde tel un mantra évolutif.

* Coup de coeur 2021 de la Confédération des Francofolies (confédération constituée de six festivals à travers le monde : France, Belgique, Réunion, Québec, Nouvelle-Calédonie, Bulgarie)

Salle Gramoun Lélé
Un partenariat Région Réunion / Les Bambous
SAMEDI 13 MARS 19H
Tarifs 7 à 15 € - Tout Public

Billetterie en ligne sur www.lesbambous.com et www.monticket.re

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !