15.000 doses attendues le 20 avril :

La livraison du vaccin Johnson and Johnson maintenue à La Réunion pour le moment


Publié / Actualisé
Le vaccin de Johnson and Johnson, du laboratoire Janssen, est visé par une polémique semblable à l'AstraZeneca, suite à l'apparition de caillots sanguins chez des femmes âgées de 18 à 48 ans. Après l'annonce des Etats-Unis de mettre en pause l'utilisation du vaccin, le laboratoire a décidé de retarder son déploiement en Europe, où il est autorisé depuis le 12 mars dernier. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que le vaccin sera "administré dans les mêmes conditions" que prévu en France, c'est-à-dire pour les personnes âgées de plus de 55 ans. A La Réunion ce sont 15.000 doses qui sont attendues à compter du 20 avril. Pour l'instant la livraison n'est pas remise en question, assure l'ARS. (Photo d'illustration AFP)
Le vaccin de Johnson and Johnson, du laboratoire Janssen, est visé par une polémique semblable à l'AstraZeneca, suite à l'apparition de caillots sanguins chez des femmes âgées de 18 à 48 ans. Après l'annonce des Etats-Unis de mettre en pause l'utilisation du vaccin, le laboratoire a décidé de retarder son déploiement en Europe, où il est autorisé depuis le 12 mars dernier. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué que le vaccin sera "administré dans les mêmes conditions" que prévu en France, c'est-à-dire pour les personnes âgées de plus de 55 ans. A La Réunion ce sont 15.000 doses qui sont attendues à compter du 20 avril. Pour l'instant la livraison n'est pas remise en question, assure l'ARS. (Photo d'illustration AFP)

Le vaccin Johnson and Johnson sera bien administré à la population, comme ce qui est prévu actuellement, a annoncé mercredi 14 avril le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à savoir pour les personnes âgées de plus de 55 ans. A La Réunion, la vaccination est réservée aux plus de 70 ans, aux plus de 50 ans avec comorbidité (selon une liste précise de maladies), aux femmes enceintes et aux professionnels de santé entre autres.

Lire aussi - Virus : la vaccination ouverte aux 55 ans et plus en Métropole, pas à La Réunion

"Nous avons reçu la première livraison de vaccins (Johnson and Johnson), c'est-à-dire 200.000 doses qui sont arrivées en début de semaine sur notre territoire et qui sont en train d'être acheminées auprès de la médecine de ville et les officines de pharmacie", a indiqué Gabril Attal à l'issue du Conseil des ministres. Il "va évidemment être distribué et administré dans les mêmes conditions que ce qui est prévu aujourd'hui pour le vaccin AstraZeneca, c'est-à-dire pour les personnes âgées de plus de 55 ans", a-t-il ajouté.

A La Réunion, 15.000 doses de ce vaccin sont attendues à compter du 20 avril, alors que l'île n'utilise pour l'instant que le Pfizer, qui nécessite une conservation à -80 degrés et deux injections.

Contactée, l'ARS indique que la livraison n'est pas remise en cause à ce jour bien que Johnson and Johnson ait décidé de retarder le déploiement du vaccin en Europe. Le groupe pharmaceutique a fait cette annonce alors que les autorités sanitaires américaines ont recommandé "une pause" dans l'utilisation de ce sérum aux Etats-Unis.

Lire aussi - Covid-19 : enquête sur un possible lien entre le vaccin Johnson and Johnson et des caillots sanguins

Selon l'ARS, "les doses disponibles vont être distribuées en France comme c'était prévu a priori, bien que le ministère de la Santé soit en train de plancher là-dessus bien sûr" nous indique le professeur Xavier Deparis, responsable de la sécurité sanitaire, après entretien auprès de la Direction générale de la santé.

Lire aussi - Le vaccin Johnson and Johnson pourrait être réservé aux Outre-mer

www.ipreunion.com / [email protected] avec AFP

   

3 Commentaire(s)

HenriHit, Posté
Alors où est-il ce vaccin Johnson que j'attends !15000 doses pour la Réunion ! Qui peut répondre à cette judicieuse question '
Reunion un laboratoire ? , Posté
Aux Etats unis l'utilisation de ce vaccin a été suspendu. A la Reunion on maintien la livraison pour la Reunion.
100 000 morts de la pandémie , Posté
A ce jour environ 100 000 morts de la pandémie en France. C'est énorme. Se pose le problème de la gestion du Covis 19 en France.