[PHOTOS] Devoir de mémoire :

Saint-Paul a célébré la victoire du 8 mai 1945


Publié / Actualisé
À l'occasion de la commémoration de la victoire du 8 mai 1945, la maire de Saint-Paul Huguette Bello, ainsi que la sous-préfète Sylvie Cendre, le président de la section locale des Anciens combattants et victimes de guerre de Saint-Paul Judes Baret et les représentants du Conseil communal des enfants et des jeunes, ont effectué ce samedi 8 mai 2021 "le traditionnel dépôt de gerbe au pied du Monument aux morts à l'église de Saint-Gilles-les-Hauts" indique la ville de Saint-Paul dont nous publions le communiqué ci-dessous. (photo : mairie de Saint-Paul)
À l'occasion de la commémoration de la victoire du 8 mai 1945, la maire de Saint-Paul Huguette Bello, ainsi que la sous-préfète Sylvie Cendre, le président de la section locale des Anciens combattants et victimes de guerre de Saint-Paul Judes Baret et les représentants du Conseil communal des enfants et des jeunes, ont effectué ce samedi 8 mai 2021 "le traditionnel dépôt de gerbe au pied du Monument aux morts à l'église de Saint-Gilles-les-Hauts" indique la ville de Saint-Paul dont nous publions le communiqué ci-dessous. (photo : mairie de Saint-Paul)

"Soixante-seize ans nous séparent de cette tragique période, dont nous pouvons actuellement fêter dignement et avec fierté, la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie en 1945 et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

En présence des anciens combattants, des élu.e.s, Hélène Rougeau, déléguée à la prévention de la délinquance, aux affaires militaires et au développement de l’innovation numérique sur le territoire, Yolain Olivaté, délégué aux relations avec les Commissions de sécurité d’accessibilité, Carole Leveneur, déléguée aux affaires agricoles et aux marchés de plein-air, Jacqueline Carpin, déléguée aux personnes en situation de handicap Chargée des relations des cultes avec la municipalité, un honneur rendu à feue Madame Paule Pignolet de Fresnes, volontaire féminine des Forces françaises libre (FFL) en 1943 et Marguerite Jauzelon, résistante ambulancière en 1943, avec grande émotion lors de la cérémonie.

"N’oublions pas", voilà le message fort qui se dégage derrière cette date symbolique".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !