Noces d'or :

Saint-Paul : un demi-siècle d'amour pour les époux Floriant


Publié / Actualisé
"Rubain Floriant et son épouse Marie-Anick ont fêté leurs noces d'or ce dimanche 6 juin en compagnie de leur famille et de leurs proches. 50 ans jour pour jour après leur mariage à l'Eglise de Bois-de-Nèfles le 6 juin 1971, un quartier dont est originaire le couple d'amoureux. Marie-Anick et Rubain se sont rencontrés lors d'un mariage. "Je suis la cinquième d'une fratrie de 13 enfants" indique la ville de Saint-Paul dont nous publions le communiqué ci-dessous. (photos : mairie de Saint-Paul)
"Rubain Floriant et son épouse Marie-Anick ont fêté leurs noces d'or ce dimanche 6 juin en compagnie de leur famille et de leurs proches. 50 ans jour pour jour après leur mariage à l'Eglise de Bois-de-Nèfles le 6 juin 1971, un quartier dont est originaire le couple d'amoureux. Marie-Anick et Rubain se sont rencontrés lors d'un mariage. "Je suis la cinquième d'une fratrie de 13 enfants" indique la ville de Saint-Paul dont nous publions le communiqué ci-dessous. (photos : mairie de Saint-Paul)

Lors du mariage de ma soeur, je n’avais pas de cavalier. C’est mon beau frère qui m’en a trouvé un et c’était Rubain ! Il avait un autre mariage au Ruisseau auquel il était invité juste après. Il a fait acte de présence puis est revenu passer le reste de la soirée avec moi. J’avais 17 ans, lui 19. C’était le 26 octobre 1969”, se souvient parfaitement Marie-Anick. Dès lors le couple se voit en cachette, “mon père était très strict : rien avant le mariage”, raconte-t-elle dans un sourire. Il y avait bien sûr quelques baisers volés… mais rien de plus.

Quelques mois plus tard, Rubain, prend son courage à deux mains et fait sa demande en mariage. “Il a écrit sa lettre puis l’a envoyée par La Poste, elle était adressée à mes parents”. Trop anxieuse pour la lire, c’est sa soeur Josiane qui a lu la missive à ses parents. “Mon père a donné sa bénédiction et nous nous sommes mariés le 6 juin 1971 à l’église de Bois-de-Nèfles.

Aujourd’hui, Marie-Anick et Rubain vivent heureux entourés de leurs 3 enfants et 3 petits-enfants. L’ancienne employée de maison de 68 ans et l’ex-cultivateur de cannes à sucre et de géranium de 70 ans ont vécu ce dimanche une véritable surprise. “C’était une surprise de mes enfants, de mes petits-enfants et la complicité d’autres personnes. J’ai pleuré lorsque j’ai réalisé tous les efforts qu’ils avaient fournis pour rendre unique cette journée.

Nous avons renouvelé nos voeux ce dimanche 6 juin à l’Eglise de la Conversion à Saint-Paul. Parmi les personnes présentes la maire de Saint-Paul, Huguette Bello et Emmanuel Seraphin, 1er adjoint et président du TCO sont venus féliciter Marie-Anick Floriant, la déléguée à la lutte contre l’habitat insalubre à Saint-Paul et son époux.

Après des photos immortalisées à la Grotte du Peuplement, les enfants ont préparé un repas surprise pour les époux à leur domicile. La maison a été décorée en leur absence pour garantir la surprise jusqu’au bout ! Nous leur souhaitons encore quelques années de bonheur en famille entourés de leurs proches.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !