Rythme aménagé :

Mafate : les marmailles ont école le mercredi


Publié / Actualisé
Les marmailles de Mafate continuent d'aller en classe, même le mercredi. "Afin de s'assurer de leurs bonnes conditions de travail après la rentrée, les élu.es et les services de la Ville de Saint-Paul viennent les rencontrer sur place ce mercredi 18 août 2021" indique la commune saint-pauloise dont nous publions ci-dessous le communiqué ci-dessous (Photo mairie de Saint-Paul)
Les marmailles de Mafate continuent d'aller en classe, même le mercredi. "Afin de s'assurer de leurs bonnes conditions de travail après la rentrée, les élu.es et les services de la Ville de Saint-Paul viennent les rencontrer sur place ce mercredi 18 août 2021" indique la commune saint-pauloise dont nous publions ci-dessous le communiqué ci-dessous (Photo mairie de Saint-Paul)

"Direction les trois écoles du Cirque : Marla, Roche Plate et les Orangers. Ces petit.es Saint-Paulois.es suivent un rythme aménagé car elles, ils terminent leur semaine de cours le vendredi midi (ils ont donc cous le mercredi matin - ndlr). L’occasion de découvrir la nouvelle école sécurisée de Roche Plate. La première partie de cette structure vient d’ouvrir ce 16 août.  Moins d’un an après la fermeture de l’ancien établissement, menacé par la falaise, fragilisée par l’incendie du Maïdo.

Neuf  enfants de niveaux différents (du CP au CM2) apprennent à lire, écrire, compter, cliquer et à respecter dans une classe de 40 mètres carrés. Toutes et tous suivent des cours dans un environnement serein jusqu’à la livraison de la totalité de l’école à la fin 2022.

L’Adjointe aux Affaires scolaires, Nila Radakichenin , et l’Adjoint délégué de Mafate, Jean-Philippe Marie-Louise, échangent avec les parents et l’équipe éducatrice. L’idée est de coller au plus près de leurs besoins et d’améliorer le cadre de vie des écoliers.

Ce déplacement du 16 août constitue une réunion préparatoire de la prochaine visite de terrain des élu.es dans les trois établissements scolaires de Mafate. La Ville de Saint-Paul apporte ainsi aux 13 000 élèves des 66 écoles du territoire les infrastructures nécessaires à l’excellence éducative pour les aider à réussir ces années scolaires si importantes pour bâtir la société de demain".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !