Lutte contre l'illectronisme :

Saint-Paul : cinq conseillers numériques au service de la population


Publié / Actualisé
"Une personne sur quatre ne sait pas s'informer et une sur cinq est incapable de communiquer via Internet révèle une étude de l'INSEE réalisée en 2019" souigne la mairie de Saint-Paul. "Aussi, afin de faciliter l'accès au droit des habitants de la Ville de Saint-Paul, 5 conseillers numériques répartis sur tout le territoire seront recrutés mi-septembre. Ils répondront aux besoins de la population d'ici à la fin de l'année" indique la commune saint-pauloise dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Mairie de Saint-Paul)
"Une personne sur quatre ne sait pas s'informer et une sur cinq est incapable de communiquer via Internet révèle une étude de l'INSEE réalisée en 2019" souigne la mairie de Saint-Paul. "Aussi, afin de faciliter l'accès au droit des habitants de la Ville de Saint-Paul, 5 conseillers numériques répartis sur tout le territoire seront recrutés mi-septembre. Ils répondront aux besoins de la population d'ici à la fin de l'année" indique la commune saint-pauloise dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Mairie de Saint-Paul)

"Si réaliser son CV, accéder aux services en ligne d’une commune, du Département ou de La Région, s’inscrire à la CAF, prendre rendez-vous chez un spécialiste ou encore découvrir et utiliser les réseaux sociaux… sont autant de pratiques qui peuvent paraître simples pour certains, encore beaucoup de personnes sont en difficultés face aux démarches administratives dématérialisées.

Dans une étude de l’Inse datant de 2019, l’illectronisme, ou l’illettrisme numérique, concerne 17% de la population. À La Réunion, les personnes âgées, les moins diplômées, aux revenus modestes, celles vivant seules ou en couple sans enfant sont les plus touchées par le défaut d’équipement comme par le manque de compétences. Un véritable handicap pour celles et ceux qui souhaiteraient ne serait-ce que prendre rendez-vous chez un spécialiste, réaliser sa demande de CMU en ligne, payer la restauration scolaire de son enfant… Toutefois, plus de 17% des Réunionnais éprouveraient de grandes difficultés face au numérique.

Aussi, afin de garantir l’accès au droit à tous, la Ville de Saint-Paul a procédé au recrutement de 5 conseillers numériques qui prendront leur fonction dans le courant du mois de septembre.

À l’ère de la dématérialisation, les Saint-Paulois pourront bénéficier gratuitement de l’aide de ces conseillers numériques d’ici à la fin de l’année et connaître ainsi l’étendue de leurs droits. Le conseiller numérique bénéficie d’une formation puis accompagne les usagers sur trois thématiques considérées comme prioritaires : Soutenir les administrés dans leurs usages quotidiens du numériques (travailler à distance, consulter un médecin, vendre un objet, acheter en ligne) ; sensibiliser aux enjeux du numérique et favoriser des usages citoyens et critiques (s’informer et apprendre à vérifier les sources, protéger ses données personnelles, maîtriser les réseaux sociaux, suivre la scolarité de ses enfants…) ; rendre autonomes pour réaliser des démarches administratives en ligne seul. Concrètement, le conseiller 2.0 pourra aider le public à se former à l’outil numérique via une aide individuelle ou collective via des formations.

C’est dans ce contexte de lutte contre l’illettrisme numérique que La Ville de Saint-Paul a répondu en janvier 2021 à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) dans le cadre du volet “Inclusion Numérique” du plan de relance. L’État a lancé le dispositif “Conseiller numérique France Services” piloté et animé par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT).

Mandatée par l’État pour apporter son appui au dispositif piloté par l’ANTC, la Caisse des Dépôts et Consignations va opérer plusieurs actions dont le versement de subventions aux structures accueillantes, à l’image de la Commune de Saint-Paul avec laquelle une convention de subvention sera signée prochainement. Chaque emploi est financé par l’État à hauteur de 67 000 euros au moyen d’une subvention globale de 337 500 euros, pour une durée de deux ans.

Des Aidants-Connects, des écrivains publics et des ateliers de formation en renfort pour lutter contre l’illectronisme

En parallèle, une vingtaine d’agents de la Mairie poursuivra leur accompagnement auprès des personnes rencontrant des difficultés avec le numérique. Ces derniers, après leur formation, viendront renforcer et compléter le dispositif déjà existant pour faciliter l’accès au droit à l’instar des écrivains publics, des Antennes de Justice puis des conseillers numériques.

À terme, ils seront déployés dans les mairies annexes et les équipements de proximité. Ces “Aidants-Connects”, comme on les nomme aujourd’hui, pourront réaliser des démarches administratives en ligne “à la place de” via une connexion sécurisée. Ce dispositif permet un suivi des actions réalisées sur le compte de la personne, à destination des usagers et des autorités administratives compétentes, et une protection du professionnel déclarant comme de la personne accompagnée en cas d’erreur.

L’enjeu est d’empêcher par un tiers l’utilisation de l’identité numérique d’une personne en difficulté avec les outils numériques (comme cela se fait en pratique, avec inscription des mots de passe dans un carnet papier).

Enfin, pour compléter l’offre d’accès au droit et lutter contre l’illettrisme numérique, la Ville de Saint-Paul propose gratuitement des ateliers de formation à l’outil numérique dans chaque bassin de vie à destination du public".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !