Exposition-vente caritative :

Saint-Paul s'engage pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes


Publié / Actualisé
Saint-Paul s'engage dans la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes ce jeudi 25 novembre 2021. La Maison Serveaux accueille une exposition-vente caritative "Je t'aime moi non plus". Les fonds sont reversés aux associations Papayes activités physiques adaptées Sud et au Réseau Violence intra-familiale. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul. (Photos : ville de Saint-Paul)
Saint-Paul s'engage dans la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes ce jeudi 25 novembre 2021. La Maison Serveaux accueille une exposition-vente caritative "Je t'aime moi non plus". Les fonds sont reversés aux associations Papayes activités physiques adaptées Sud et au Réseau Violence intra-familiale. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul. (Photos : ville de Saint-Paul)

La première d’entre elles aide les femmes atteintes par le cancer du sein ou en rémission. La seconde accompagne les femmes victimes de violences. Un rendez-vous solidaire à l’initiative du Lions Club " International et Nouvelles voix " et de l’association ArtMaZone, soutenu.es par la commune.

Le maire de Saint-Paul, Emmanuel Séraphin, la deuxième adjointe aux affaires culturelles, Suzelle Boucher, et les autres élues du conseil municipal, participent à cette exposition. Tout comme la sous-préfète de Saint-Paul, Sylvie Cendre, la députée, Karine Lebon, et les artistes.

L’occasion pour le premier magistrat, en ce jour symbolique, de rappeler : " que la culture sert de relais pour sensibiliser à toutes les formes de violences. Cette opération caritative contribue à soutenir les associations. La culture permet d’éveiller les consciences sur des sujets majeurs qui nous concernent toutes et tous ", explique Emmanuel Séraphin.

Cette exposition croise plusieurs regards sur la femme. Des œuvres réalisées par Pascale Galbois, Nicoletta B et Papajan.

Pour cette opération caritative, la municipalité met à disposition à titre gracieux la Maison Serveaux. Pour la ville de Saint-Paul, la lutte contre les violences faites aux femmes constitue une priorité nationale.

Le conseil municipal s’implique dans ce combat avec les acteurs mobilisés sur le terrain sans l’oublier l’aide de l’État. Ce 25 novembre, d’autres actions se déroulent sur le territoire.

Les lycéennes et les lycéens de Vue Belle présentent leur travail autour de la pièce " Prévenir l’ImpAnsable ", inspirée de l’histoire de Jacqueline Sauvage. La commune finance cette pièce de la compagnie Escaladanse. Cette pièce se jouera à guichets fermés à l’Alambic à Trois-Bassins le 27 novembre.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !