Plan 1 million d'arbres :

Département : Inauguration de la première pépinière départementale


Publié / Actualisé
Le projet est beau, l'objectif est ambitieux. Le Département souhaite reboiser La Réunion en plantant 1 million d'arbres indigènes et endémiques (soit 70.000 plants par an) à l'horizon 2027. Afin de passer à la vitesse supérieure pour ce projet datant de 2019, une pépinière départementale baptisée "Bois de fer" a été créée à Saint-Pierre. (Photos : Département de La Réunion)
Le projet est beau, l'objectif est ambitieux. Le Département souhaite reboiser La Réunion en plantant 1 million d'arbres indigènes et endémiques (soit 70.000 plants par an) à l'horizon 2027. Afin de passer à la vitesse supérieure pour ce projet datant de 2019, une pépinière départementale baptisée "Bois de fer" a été créée à Saint-Pierre. (Photos : Département de La Réunion)

D’une surface de 5000m², la pépinière de Saint-Pierre a vocation à produire plus de 70.000 plants par an. Son nom, Bois de fer, est une référence à cette essence anciennement répandue sur le bassin versant saint-pierrois.

" Implanté sur ce site symbolique de l’ancienne Redetar, cet outil sera le moteur du Département pour amorcer l’accélération de notre plan dans les prochaines années" indique le premier vice-président du Département Serge Hoareau lors de l’inauguration le mardi 25 janvier de la pépinière à Saint-Paul.

" La construction de la pépinière a mobilisé des compétences 100% locales. Elle bénéficie d’innovations en ingénierie interne permettant d’optimiser la production " précise t-il.

Mais le Département ne souhaite pas s'arrêter en si bon chemin et inaugurera prochainement une deuxième pépinière départementale " jumelle " de " Bois de fer " mais qui sera baptisée " Bois de Nèfles ", cette fois-ci au lieu-dit Piton Défaud à Saint-Paul.

Le Conseil départemental cite quatre axes stratégiques pour mener à bien cet ambitieux projet à terme :

 - Stratégie 1 : Création d’unités de productions départementales -

• Dans le sud : la pépinière départementale " Bois de Fer " sise à Saint-Pierre, inaugurée aujourd’hui.
• Dans l’ouest : la pépinière départementale " Bois-de-Néfles " au lieu-dit Piton Défaud à Saint-Paul.

- Stratégie 2 : Recours aux professionnels de l’horticulture locale -

Cette stratégie vise à intégrer dans le P1MA les entreprises privées locales du secteur horticole, à travers la passation de marchés publics. 8 prestataires seront sélectionnés dans ce domaine pour la fourniture de 500 000 plants.

- Stratégie 3 : Mobilisation de nos gestionnaires d’Espaces Naturels Sensibles -

Produire de nouveaux plants fait partie des missions de la vingtaine de gestionnaires, en charge de nos ENS dont certains sont partenaires du Département depuis une trentaine d’années. Notre Collectivité vise ainsi à conforter les pépinières existantes en matière de financement pour la réfection/réhabilitation ou de création de nouvelles unités de production.

- Stratégie 4 : Partenariat avec les collectivités, les établissements publics locaux, les associations -

Dans cette démarche collaborative, encadrée par des conventions, le Département accompagne ses partenaires dans la création ou la réhabilitation de pépinières. Dans ce cadre, un dispositif d’aides à destination des communes, des établissements publics, des associations... a été voté en mai 2021. Plusieurs conventions ont déjà été signées et sont en cours de mise en œuvre dans les quatre coins de l’île.

   

1 Commentaire(s)

Citoyensactifsmobilités974, Posté
On peut que souligner la COHERENCE dans le temps et la QUALITE du travail réalisé pour rendre REALISTE ce plan 1M d'arbres dont certaines zones urbaines en ont bien besoin ! bravo au DEPARTEMENT !