Lutte contre l'illectronisme :

Saint-Paul : la ville réceptionne du mobilier d'inclusion numérique


Publié / Actualisé
Lundi 13 juin 2022, la ville de Saint-Paul a réceptionné du mobilier d'inclusion numérique, au village numérique de La Saline. La commune a déployé depuis plusieurs mois six conseillers numériques itinérants pour couvrir l'intégralité des bassins de vie et, occasionnellement, le territoire de Mafate. L'enjeu est d'équiper et de permettre à ces conseillers de réaliser leurs actions d'accompagnement en dehors des lieux traditionnels de médiation numérique, afin d'atteindre les personnes qui ne connaissent pas l'offre existante. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul
Lundi 13 juin 2022, la ville de Saint-Paul a réceptionné du mobilier d'inclusion numérique, au village numérique de La Saline. La commune a déployé depuis plusieurs mois six conseillers numériques itinérants pour couvrir l'intégralité des bassins de vie et, occasionnellement, le territoire de Mafate. L'enjeu est d'équiper et de permettre à ces conseillers de réaliser leurs actions d'accompagnement en dehors des lieux traditionnels de médiation numérique, afin d'atteindre les personnes qui ne connaissent pas l'offre existante. Nous publions ici le communiqué de la ville de Saint-Paul

La mobilisation du gouvernement en faveur de l’accès à tous aux usages du numérique se décline également à travers la mise à disposition de mobiliers d’inclusion numérique. En février dernier, l’ANCT (l'agence nationale de la cohésion des territoires) a fait appel à un collectif de designers pour construire des "mobiliers d’inclusion numérique". Un impératif : les mobiliers devaient être fabriqués localement par des ateliers numériques et des petits artisans du territoire. Pour autant, chaque collectivité territoriale sélectionnée a pu faire évoluer le mobilier en fonction des besoins des médiateurs, des territoires où ils exercent et des publics qu’ils accompagnent.

Trois différents mobiliers étaient proposés. La ville de Saint-Paul a donc choisi de s’équiper de sept chariots établis numériques et d’une porte numérique. Pliables et transportables, ces mobiliers en matériaux recyclables (bois de palettes) ont été imaginés pour favoriser l’itinérance des conseillers numériques.

L’ANTC s’est proposée de financer directement le lieu de fabrication numérique, pour Saint-Paul "La Raffinerie" a été choisie. Les partenaires de ce dispositif, le Réseau Français des fablabs (RFFLab) et l’association France Tiers-Lieux, se sont chargés d’identifier les acteurs locaux en capacité de produire les mobiliers sur le territoire. Guillaume Lung Tnug et Julien Gaillot de "La Raffinerie" ont oeuvré pour la réalisation de mobiliers d’inclusion numérique pour équiper les conseillers numériques.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !