Lutte contre la dengue :

Saint-Paul : opération "Decarcass' Zot Kartier" à Carosse


Publié / Actualisé
Dans une démarche environnementale et dans le cadre de la lutte contre la dengue, la ville de Saint-Paul a organisé une opération de sensibilisation ce vendredi 24 juin 2022, dans le bassin de vie de Saint-Gilles-les-Bains, plus exactement dans le quartier de Carosse. En multipliant ce type d'actions, la municipalité s'engage dans l'amélioration du cadre de vie de ses habitants tout en favorisant la cohabitation dans les espaces publics.
Dans une démarche environnementale et dans le cadre de la lutte contre la dengue, la ville de Saint-Paul a organisé une opération de sensibilisation ce vendredi 24 juin 2022, dans le bassin de vie de Saint-Gilles-les-Bains, plus exactement dans le quartier de Carosse. En multipliant ce type d'actions, la municipalité s'engage dans l'amélioration du cadre de vie de ses habitants tout en favorisant la cohabitation dans les espaces publics.

Les agents de la police municipale, les ASVP (Agents de surveillance de la voie publique), la Brigade intercommunale environnementale (BIE) et les médiateurs du Territoire de la côte ouest (TCO)… tous les acteurs de la préservation de l’environnement se sont donnés rendez-vous à Carosse, dans le bassin de vie de Saint-Gilles-les-Bains, dans le cadre de l’opération de proximité “Décarcass’ zot Kartier” ce vendredi 24 juin. L’occasion de repérer les Véhicules hors d’usage (VHU) dans les quartiers et de prendre les informations nécessaires afin de procéder à leur prélèvement.

En présence de l’adjointe de quartier Virginie Sallé, les habitants étaient invités à se présenter dans les plus brefs délais au poste de la Police Municipale de Saint-Gilles-les-Bains et de rapporter tous les documents d’identification nécessaires. Une fois les véhicules recensés, ils seront prélevés par Vhudromcom. En revanche, pour les véhicules hors d’usage non reconnus pas leur propriétaire, une enquête sera ouverte pour les identifier. Ces derniers encourent une contravention de 5ème classe. Celle-ci est définie par une amende maximale allant de 1 500 euros et 3 000 euros en cas de récidive dans un délai d’un an, déterminée par le tribunal de police (Article R. 635-8).

Cette action sera menée dans les différents quartiers des bassins de Saint-Paul.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !