Avec le Conseil départemental :

Saint-Pierre signe son deuxième Pacte de solidarité territoriale


Publié / Actualisé
La signature de La convention du Pacte de solidarité territoriale, deuxième génération (PST2) s'est déroulée ce lundi 15 novembre 2021 à la mairie annexe de la Ligne Paradis. Les locaux ont été rénovés dans le cadre du PST 1. Pour rappel, le Président du Département Cyrille Melchior a déja signé ce même type de convention avec les communes de Cilaos, Bras-Panon et Saint-Leu, Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo Conseil départemental)
La signature de La convention du Pacte de solidarité territoriale, deuxième génération (PST2) s'est déroulée ce lundi 15 novembre 2021 à la mairie annexe de la Ligne Paradis. Les locaux ont été rénovés dans le cadre du PST 1. Pour rappel, le Président du Département Cyrille Melchior a déja signé ce même type de convention avec les communes de Cilaos, Bras-Panon et Saint-Leu, Nous publions le communiqué complet ci-dessous (Photo Conseil départemental)

"Ce partenariat permet à la fois de contribuer au développement et au dynamisme des territoires, tout en tissant des liens étroits entre nos services et les services communaux, favorisant un travail collaboratif en intelligence et en clairvoyance. Trois ans après le lancement de ce dispositif, je me réjouis de voir que l’esprit du PST a été parfaitement respecté, à savoir : soutenir les territoires, contribuer à leur développement, à leur aménagement, et à la cohésion sociale de leur population" a déclaré Cyrille Melchior.
 
Le montant total du PST2 pour la Capitale du Sud est de 7,7 millions d'euros. Le volet Social (près d’1 million d'euros) portera sur le soutien au service de portage de repas à domicile, au permis de conduire social et au soutien au réseau de l’aide alimentaire.

Le " Socle Commun " d’un montant de 4,67 millions d'euros permettra à la commune et au CCAS de mener divers travaux d’investissement : mise en lumière des sites : espace Napoléon, place du Comptoir du Sud, pont de la Rivière d’Abord ; aménagement du centre bourg de Ravine-des-Cabris et du parcours de santé au Stade Casabona ; achat de véhicules électriques ; réhabilitation de l’école Jean- Paul Sartre ; aménagement de la cour de l’école Isnelle Amelin ; réhabilitation de la tribune du stade de Grands Bois ; réhabilitation du terrain multisport de Mont-Vert-les-Hauts : réhabilitation de l’église de Pierrefonds et de celle de la Ravine-des-Cabris ou encore construction du Complexe sportif de la Ravine-des-Cabris. Enfin, pour l’investissement de la commune, 2 millions d'euros seront consacrés à la construction d’un complexe sportif à la Ravine des Cabris.

Ces projets ont été détaillés par le Maire Michel Fontaine, lors du déplacement du Président Cyrille Melchior. Ce dernier a signalé que : " Le PST2 encourage les initiatives locales qui intègrent des projets visant à la transition écologique et solidaire de notre territoire ".
 
Autre rendez-vous majeur : l’inauguration du Chemin Stéphane. " Cette route départementale 39 constitue un axe majeur de liaison entre la RD 28 - Ligne des Bambous - et la RD400 - ligne des 400 - sur la commune du Tampon " a signalé le Maire de Saint-Pierre Michel Fontaine, en présence de son homologue du Tampon, André Thien-Ah-Koon ; et de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel président du Sidelec, ainsi que des Vice-président(e)s du Département et des Conseillers départementaux du Sud, autour du Président Cyrille Melchior. " Avec un trafic de plus de 8 500 véhicules/jour sur ce secteur, les aménagements étaient fort attendus, rappelle le Maire.

Les cheminements piétons sont désormais sécurisés. Par ailleurs, ce tronçon de voirie d’environ 2300 ml ne disposait pas de réseau d’assainissement des eaux pluviales, ce qui provoquait en cas de fortes pluies, des inondations sur la chaussée et chez les riverains, comme l’ont démontré les derniers évènements cycloniques ". Les travaux du chemin Stéphane d’un montant total de 9,17 millions d'euros, ont été co-financés conjointement par le Département (52,75 %) et la Commune de Saint-Pierre (47,25 %).
 
- Plan 1 million d’arbres pour La Réunion… -

La Commune de Saint-Pierre, s’engage auprès du Département dans le plan 1 million d’arbres pour La Réunion. Lors de la visite d’un chantier ACI à Terre-Sainte mis en œuvre par l’association Alizée du Cap présidée par Moïse Lagarrigue depuis 1994, les élus ont planté avec des enfants de l’école Edith Piaf, plusieurs espèces adaptées au milieu dont un bois de Juda, un banian bord de mer et un bois de tension ou bois de fièvre. Cette association donne à des personnes la possibilité de s’insérer, de reprendre confiance en elles, particulièrement dans le domaine de l’agriculture.
 
Le volet social n’a pas été oublié : les élus ont visité une famille ayant bénéficié du dispositif d’amélioration de l’habitat à Basse-Terre.
 
La matinée de visite s’est achevée avec la présentation sur le front de mer, d’un projet de développement de la place " Rotary Inner Wheel Rotaract ".
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !