Après le passage du cyclone intense :

Saint-Pierre : au port c'est l'heure du grand nettoyage


Publié / Actualisé
Au port de Saint-Pierre l'heure était au nettoyage ce samedi matin 5 février 2022. En frôlant La Réunion cyclone intense Batsirai a aussi provoqué l'obstruction de l'enceinte portuaire par des déchets de toute nature. Des pêcheurs, des employés communaux et des membres de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) ont procédé au nettoyage en surface du port. Le président de la Civis et maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, était présent sur place au côté des pêcheurs (Photo : Civis)
Au port de Saint-Pierre l'heure était au nettoyage ce samedi matin 5 février 2022. En frôlant La Réunion cyclone intense Batsirai a aussi provoqué l'obstruction de l'enceinte portuaire par des déchets de toute nature. Des pêcheurs, des employés communaux et des membres de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) ont procédé au nettoyage en surface du port. Le président de la Civis et maire de Saint-Pierre, Michel Fontaine, était présent sur place au côté des pêcheurs (Photo : Civis)

Au delà des routes coupées, des câbles électriques envolés, des radiers submergés, le port de Saint-Pierre a lui aussi été impactés par Batsirai. Ce samedi, "c'est un constat de désolation qui nous surprendrent qu'à moitié en tant qu'anciens usagers", lance Jacques Dambreville, pêcheur de Saint-Pierre. En effet, selon lui, le sytème a été moins dévastateur que ses prédécesseurs comme Firinga.

Reste que des déchets charriés par la Rivière d'Abord en amont se sont logés dans le port. "Il y a des télévisions, des machines à laver, des mobilettes qui sont en dessous de l'eau. Cela représente un véritable danger. Malgré les constructions actuelles du port avec un radier pour recueillir les sédiments, cela ne suffit pas ; on retrouve le même problème qu'avant", poursuit le pêcheur. Le port ne devrait pas être opérationnels avant trois semaines, explique t-il.

Depuis ce samedi matin, des pêcheurs, des agents communaux ainsi que des membres de la SNSM nettoient donc en surface le port dans un premier temps avant l'arrivée de professionnels demandés au préfet. "Nous avons même utilisé des filets de football pour enlever les déchets", souligne avec humour Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre et président de la Civis.

Près de 7.000 m3 de sédiments se sont logés dans le port suite aux intempéries constate Michel Fontaine. "On a pu montrer aux services de l'Etat ce qu'il en est. Le préfet s'est engagé à faire nettoyer le port par des professionnels". Par ailleurs, une demande d'aide a été formulée auprès de l'Etat à hauteur de neuf millions d'euros pour endiguer la rivière d'Abord et ainsi résoudre durablement le problèmes.

De plus, le maire a écrit à la présidente de Région pour demander le curage du site. "Les choses sont bien engagés", assure t-il. Pour Michel Fontaine, "ce qui arrive aujourd'hui au port est le résultat de pluisieurs problèmes vieux de plusieurs des années" et irrésolus à ce jour.

Le président de la Civis insiste également sur l'importance du réaménagement du port. "Car, avec l'aéroport de Pierrefonds, il constitue l'un des fleurons de Saint-Pierre"

ef/www.ipreunion.com /[email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !