[LIVE - PHOTOS/VIDEO] La procédure de calamité agricole va être enclenchée :

Sébastien Lecornu au chevet de l'agriculture péi


Publié / Actualisé
Arrivé à La Réunion ce dimanche 13 février 2022 le ministre des Outre-mer a déclaré que des contrôles seraient effectués dans les commerces pour s'assurer que "les prix n'augmentent pas de manière déraisonnable après le passage du cyclone. Le ministre a également annoncé qu'au final se sont 20 commues et pas 19 qui sont placées en état de catastrophe naturelle. La procédure de calamité agricole sera déclenchée début mars pour une indemnisation en juin, a aussi déclaré Sébastien Lecornu. Il séjournera dans le département jusqu'au 15 février (Photo rb/www.ipreunion.com)
Arrivé à La Réunion ce dimanche 13 février 2022 le ministre des Outre-mer a déclaré que des contrôles seraient effectués dans les commerces pour s'assurer que "les prix n'augmentent pas de manière déraisonnable après le passage du cyclone. Le ministre a également annoncé qu'au final se sont 20 commues et pas 19 qui sont placées en état de catastrophe naturelle. La procédure de calamité agricole sera déclenchée début mars pour une indemnisation en juin, a aussi déclaré Sébastien Lecornu. Il séjournera dans le département jusqu'au 15 février (Photo rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    Ce direct est à présent terminé

    Merci d'avoir suivi cette actualité avec nous.

    Bonne soirée et bonne semaine

  • IPR

    La procédure de calamité agricole enclenchée début mars

    "La procédure de calamité agricole va être enclenchée début mars" s'est engagé Sébastien Lecornu. Les premières indemnisation auront lieu "en mai - juin" a-t-il précisé. Regardez

  • IPR

    Au chevet de l'agriculture sinistrée

    En quittant le Tampon, Sébastien Lecornu s'est rendu dans la commune voisine de Saint-Pierre. Il a été accueilli par le président de la chambre d'agriculture, Fredéric Vienne, le président du conseil départemental, Cyrille Melchior, et le député de la 4ème circonscription, David Lorion

    Le ministre des Outre-mer a a visité un champ de fruits de la passion dévasté par la pluie et le vent. Regardez

  • IPR

    André Thien Ah Koon : "l'eau est montée à deux mètres"

    Dans la cour de la maison sinistrée par le cyclone, le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, a raconté à Sébastien Lecornu comment "l'eau est montée à deux mètres". Regardez

     

  • IPR

    Echouement du Tresta Star : "nous ne sommes pas passés loin de la catastrophe"

    Sébastien Lecornu est revenu sur l'échouement du pétrolier mauricien le Tresta Star sur le littoral de Saint-Phiippe. "Nous ne sommes pas passés loin de la catastrophe", "ce navire aurait pu être plein (d'hydrocarbures)" a une nouvelle fois commenté le ministre.

    Il a cofirmé que les opérations de dépollution sont en cours et que l'armateur a été mis en demeure par l'Etat français de prnedre toutes les dispositions pour éviter des atteintes à l'environnement. Regardez

  • IPR

    Commerces : des contrôles pour s'assurer que "les prix n'augmentent pas de manière déraisonnable"

    Le ministre des Outre-mer a déclaré que des contrôles seraient effectués sur les marchés forains et les magasins de la grande distribution pour s'assurer que "les prix n'augmentent pas de "manière déraisonnable" après le passage du cyclone. "Il n'est pas question que les consommateurs et les agriculteurs" fassent les frais de ces hausse intempestives.

    Sébastien Lecornu  a également annoncé qu'au final se sont 20 et pas 19 qui sont placées en état de catastrophe naturelle. La procédure de calamité agricole sera déclenchée début mars pour une indemnisation en juin, a aussi déclaré le ministre. Regardez

  • IPR

    Le ministre chez une famille sinistrée par le cyclone

    Le passage du ministre des Outre-er au Tampon touche à sa fin. Mais avant de quitte la commune sudiste, le ministre s'est rendu chez une famille dont la maison a été détoriée par le cyclone. Regardez

     

  • IPR

    Visite dans une école impactée par le cyclone

    L'école de Bois Court au Tampon a touchée par le passage de Batsirai. Toiture qui coule, mobilier abîmé... les dégâts sont encore visibles comme a pu le constater le ministre des Outre-mers

    Sébastien Lecornu aussi échangé avec une mère de famille dont la maison a été sinistrée.

    Regardez la visite dans l'école

  • IPR

    Sébastien Lecornu : "je suis venu témoigner de la solidarité nationale

    Le ministre des Outre-mer dit être "venu(à La Réunion pour) témoigner de la solidarité nationale". Il souligne qu'il portera une attention particulière à la situation de l'agriculture gravement impactée par le passage du cyclone. "Cette situation va avoir un effet sur le coôt de la vie" a noté Sébastien Lecornu. Regardez

    Lire aussi : Cyclone Batsirai : 47 millions d'euros de pertes pour l'agriculture et l'élevage péi

  • IPR

    Survol en hélicoptère et vie chère

    En début d'après-midi, le ministre des Outre-mer a survolé La Réunion en hélicoptère pour se rendre compte des dégâts provoqué par le cyclone intense Bastisrai. Il s'est ensuite posé sur le stade de Bois-court au Tampon.

    Il a été accueilli par le maire, André Thien Ah Koon et par le conseil municipal. Il a aussi été interpellé par des habitations qui voulaient l'interroger sur les mesures qu'il compte prendre pour lutter contre la vie chère. Le ministre a promis qu'il en parlerait. Regardez

     

  • IPR

    Bonjour, bonjour

    Sébastien Lecornu commence sa visite officielle par le sud

    Restez avec nous, nous sommes en direct

A propos

Attendu de pied ferme par les élus des communes malmenées par Batsirai, les agriculteurs et éleveurs, entre autres victimes météorologiques, sans oublier celles de l'incendie de la résidence La Marina (Montgaillard), le ministre ne pourra sans doute pas échapper au contexte politique, tant local que national.

Et pour cause, le parti présidentiel, LREM est assez peu représenté à La Réunion, quand bien même il compte dans ses rangs un député européen réunionnais en la personne de Stéphane Bijoux. Nombre de prétendants locaux aimeraient bien capter l'attention de celui à qui l'on prête une réelle importance dans le dispositif de campagne d'Emmanuel Macron.

C'était en 2017 le cas de Thierry Robert et de Gilbert Annette. On parle aujourd'hui de Patrice Selly, maire de Saint-Benoît, et Samuel Mouen a lancé un " Comité de soutien société civile à Emmanuel Macron " fin décembre dernier.

- "Terminer la NRL et restructurer Air Austral" -

Par ailleurs, le ministre des Outre-mer ne perd pas de vue la compétition entre présidentiables, et le fait savoir, ainsi a-t-il largement commenté le récent ralliement d’Éric Woerth à Emmanuel Macron, l'ancien LR se plaisant stigmatiser son ancien parti. "Ce n’est pas un truc politicien  (…) C’est un tournant dans cette pré-campagne en tout cas pour la campagne de Valérie Pécresse. Ça témoigne de l’incapacité de Valérie Pécresse à rassembler… "

A La Réunion, ce ne sont pas les cadres LR qui lui poseront problème, les investitures sont encore en suspens, signe de ce que leur annonce risque d'être problématique. Quant aux Insoumis auxquels Huguette Bello, présidente de la Région Réunion a fait allégeance, celle-ci attendant beaucoup du gouvernement et de l'État pour l'aider dans sa gouvernance, terminer la NRL et restructurer Air Austral, il n'est pas évident qu'elle batte froid le ministre des Outre-mer.

Dans l'absolu, la seule fausse note qui pourrait éventuellement ternir le bilan politique de cette visite, viendrait possiblement du mouvement de "de la résistance anti-Macron de La Réunion" qui sera encore sur les routes, dimanche, pour dire tout le bien que pensent les "antipass" de la politique d'Emmanuel Macron. De quoi énerver les services de l'Etat commis à la sécurité du ministre.

Voici le programme du ministre :

• Dimanche 13 février
- 14h30 : Reconnaissance aérienne des conséquences du cyclone
- 15h30 : Visite de la commune du Tampon impactée par le cyclone Batsirai
- 17h15 : Visite de l’exploitation agricole de M. Stéphane Fontaine, impactée par le cyclone Batsirai - Visite de l’exploitation

• Lundi 14 février
- 9h30 : Visite du Régiment du Service Militaire Adapté de La Réunion à Saint-Pierre
- 10h30 : Plan de Relance – visite de l’Enterprise Bourbon Bois Habitat. Entreprise ayant réalisé un investissement global de 3M€, avec un accompagnement de l’Etat de 0,8M€ dans le cadre du Plan de Relance pour la construction d’une usine de production de structures bois et de charpentes industrielles.
- 12h00 : Déjeuner de travail sur le pouvoir d’achat avec les acteurs de la distribution, de l’importation et du fret maritime
- 17h00 : Commémoration de la Victoire et de la Paix, remise de décorations :
Jacques Billant, préfet de La Réunion : Insigne du commandeur de l’Ordre National du Mérite
Policiers : Ordre National du Mérite
Equipe de sauveteurs intervenue sur le Tresta Star, militaires de la Gendarmerie Nationale et fonctionnaires de la Police Nationale : Médailles d’honneur pour acte de courage et de dévouement

• Mardi 15 février
- 9h00 : Séquence emploi. Présentation de l’école du numérique et des médias. Table ronde sur l’emploi
- 11h00 : Inauguration du commissariat de Saint-André
- 16h45 : Séquence sécurité – bilan du groupe de partenariat opérationnel et mise en place d’un plan de sauvegarde du quartier de la Chaumière

plc/www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

SinJo, Posté
Ce serait bien s'il pouvait passer un petit message au directeur d'EDF Réunion de ma part au sujet d'une intervention sur la commune de saint Jo. Une équipe en manque de poteau edf et de cervelle ont escaladé le mur d'une propriété privée pour accéder au pied de palmiste du jardin afin d'y accrocher un câble edf. A l'autre bout du câble resté pendant parmi les plantes du jardin, ils ont attaché un bandeau qui dit "danger de mort". Tout ça au profit de qui' Ben pas du propriétaire en tout cas puisque la câble n'alimente pas sa propriété!Si le monsieur Lecornu pouvait demander au directeur de cet agence s'il a autorisé ses équipes à agir tels des voyous ...
Missouk, Posté
C'est bizarre, on ne voit sur aucune photo Serge HOAREAU, la nouvelle figure macronique locale qui vient de lancer son comité de soutien pour l'élection de sa majesté MACRON ' Mais peut-être Mr LECORNU est-il attendu en Mairie de PETITE ILE avec ti punch péi, samoussas, bonbons piment et bouchons ''''''
Missouk, Posté
Il vient donc à LA REUNION pour rendre une visite amicale à Serge HOAREAU et Michel DENNEMONT, histoire de lancer la campagne de son mentor MACRON '
Fêter la St Valentin à la Reunion , Posté
Au programme on n'a pas la visite.des quartiers difficiles : bras fusil à St benoit, terrain fayard à St André, le Chaudron et camélias à St Denis, le port.... Beaucoup de Com et peu d'actes comme d'habitude.
Pas très courageux , Posté
Il va la ou il y a moins de risques pour faire le SAV du bilan catastrophique de Macron. Pas très courageux.
Zavoca marron , Posté
Ou fé ri...ou vien après lo cyclone ! Pourquoi ou lé pav nu juste avant (kan l'avion té i pose enkor)' Déjà, tu aurais vécu, en tant qu'homme, être humain, un cyclone de ta vie...avec nous! En tant que membre du gouvernement du moment (jusqu'à mai prochain), vous auriez dû venir ici avant le passage de Batsiraï, car cela n'arrivera tous les ans...Là, il n'y a plus grand intérêt de votre déplacement insulaire. Il n'y a plus grand chose à regarder, à part la tristesse de ceux qui ont souffert et perdu beaucoup de leur vie de travail...