Saint-Pierre :

Au Kerveguen : Etienne M'bappé et Didyé Kergrin en concert ce vendredi


Publié / Actualisé
Ce vendredi 29 avril 2022, Etienne M'bappé et Didyé Kergrin seront sur la scène du Kerveguen à Saint-Pierre à partir de 21h. Au programme : du jazz, des musiques du monde et de La Réunion. Nous publions ci-dessous le communiqué du Kerveguen. (Photos - Droits réservés)
Ce vendredi 29 avril 2022, Etienne M'bappé et Didyé Kergrin seront sur la scène du Kerveguen à Saint-Pierre à partir de 21h. Au programme : du jazz, des musiques du monde et de La Réunion. Nous publions ci-dessous le communiqué du Kerveguen. (Photos - Droits réservés)

Bio express :

• Etienne M'bappé One + one

Avec un timbre riche et chantant et un don infaillible pour la mélodie, le bassiste Etienne Mbappé confère aux contextes musicaux les plus exigeants une grâce, une chaleur et une humanité qui transcendent les frontières, les genres et les langues.

Après avoir accompagné les plus grands (Manu Dibango, Jacques Higelin, John McLaughlin, Carlos Santana, Joe Zawinul...), il fonde sa propre formation Su La Také. L'artiste compte 4 albums à son actif.

Pour cette soirée au Kerveguen, Etienne Mbappé présente une formation atypique avec son fils Swaéli Mbappé, à la basse également. Nicholas Vella (piano / claviers) et Nicolas Viccaro (batterie) les accompagnent. Un projet père / fils pour un moment d’exception, au coeur du groove avec une musique dense, intense, qui enchante, qui se chante et qui se danse. Une mosaïque de couleurs et de savoureuses mélodies, qui dessinent des paysages nouveaux, d’un monde sans frontières, d’ouverture, de paix.

• Didyé Kergrin

Ancien membre des College Brothers, Didyé Kergrin fait ses débuts sur la scène réunionnaise dans les années 90. Depuis, il a choisi une autre voie. Chanteur et bassiste autodidacte, il a accompagné de nombreux groupes (Ti Sours, Baster, Ziskakan,…) et collaboré avec des artistes comme Manu Dibango, David Coven ou Lokua Kanza.

Entre Soul, Rock, Reggae et Maloya, Didyé Kérgrin a choisi de développer une "musique du métissage". Son premier album "Somin la Vi", trace un sillon original dans le paysage musical réunionnais. Il témoigne d’une recherche artistique entre tradition et orchestrations modernes, musiques réunionnaises et groove de la fusion. Il semble ne pas vouloir choisir, mais plutôt de trouver une alchimie sonore.

"Lo Blan, Lo Nwar", son second album, actuellement en préparation, reste dans la continuité de cette recherche artistique avec une prise de position nettement plus engagée, avec des textes traitant de la lutte contre le racisme, la misère, des violences faites aux femmes ou encore de la sauvegarde l’écologie et des traditions.

Après un stand-by de quelques années, il fait un retour remarqué lors de sa prestation à Château-Morange en 2020. Un retour marqué par l’attente du public qui, on l’espère sera nombreux !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !