Sakifo 2014 :

Kassav' : du zouk sans surprise


Publié / Actualisé
Kassav' au Salahin, c'est 3 000 personnes devant la scène. Ils étaient venus, peut-être pas tous, mais ils étaient là ce dimanche 25 mai 2014. Il y avait ceux qui ont connu le groupe antillais à ces débuts, à l'aube des années 80. À ce époque là, Pierre-Edouard Décimus, Freddy Marshall Jacob Desvarieux, Georges Décimus, Jocelyne Beroard et Patrick Saint-Eloi (décédé en 2010) inventaient le zouk de toutes pièces. Il y avait aussi les enfants de ces premiers fans, ceux qui n'ont pas dansé sur "Zouk la c'est seul médicament nou ni", ou sur "Madina" mais qui connaissent par coeur tous les textes de "Sonjé", le 16ème et dernier album du groupe sorti en 2013. La configuration était donc idéale pour faire sauter, chanter et déchaîner le public. Kassav' la fait, sans surprise.
Kassav' au Salahin, c'est 3 000 personnes devant la scène. Ils étaient venus, peut-être pas tous, mais ils étaient là ce dimanche 25 mai 2014. Il y avait ceux qui ont connu le groupe antillais à ces débuts, à l'aube des années 80. À ce époque là, Pierre-Edouard Décimus, Freddy Marshall Jacob Desvarieux, Georges Décimus, Jocelyne Beroard et Patrick Saint-Eloi (décédé en 2010) inventaient le zouk de toutes pièces. Il y avait aussi les enfants de ces premiers fans, ceux qui n'ont pas dansé sur "Zouk la c'est seul médicament nou ni", ou sur "Madina" mais qui connaissent par coeur tous les textes de "Sonjé", le 16ème et dernier album du groupe sorti en 2013. La configuration était donc idéale pour faire sauter, chanter et déchaîner le public. Kassav' la fait, sans surprise.
   

1 Commentaire(s)

Nathalie, Posté
Je pense que vous avez oublié les 10.000 autres personnes qui y étaient !!!!