Sakifo 2008 :

C'est le Cali qu'on aime


Publié / Actualisé
Cali accueilli à bras ouverts, porté à bout de c?ur. " Love me " chante-t-il. Mais il sait qu'on l'aime ici. Plus de 7000 fans entonnaient à l'unisson ses chansons. Pur moment de bonheur.
Cali accueilli à bras ouverts, porté à bout de c?ur. " Love me " chante-t-il. Mais il sait qu'on l'aime ici. Plus de 7000 fans entonnaient à l'unisson ses chansons. Pur moment de bonheur.
Bruno Caliciuri, dit Cali, nous a concocté l'amour parfait. On aime entendre la voix, les paroles, de ce chanteur français. "C'est quand le bonheur", "Elle m'a dit", ce sont des morceaux qui sont restés en tête des plus fans. Ils chantaient à tue-tête du Cali avant même de rencontrer leur idôle. L'artiste fait son deuxième Sakifo, avec un tonus infernal. Cali, c'est une bête de scène, un showman qui sait prendre le c?ur de son public. Les festivaliers n'en pouvaient plus. Cet artiste transpire "L'espoir", son dernier album sorti en février dernier des bacs. Voilà qui devrait encore booster ses ventes à La Réunion. Un tel concert ne peut pas laisser indifférent. Ceux qui n'ont pas la collection "Cali", c'est-à-dire tous ses opus, doivent vite rectifier le tir. Rappelé par son public, l'artiste offrira encore deux titres subliminales, bien que follement électroniques. L'artiste a salué l'efficacité, le courage, et l'audace des organisateurs du Sakifo Music Festival. Serait-il tombé amoureux de ce festival ? Apparemment oui. Nous espérons le revoir tantôt. Ça ne fera que son troisième Sakifo.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !