4ème jour du Sakifo :

"Sainte Terre musicale, chantez pour nous"


Publié / Actualisé
Terre Sainte se jette dans le répertoire d'Iza, Gautier et Alex. La scène du quartier des pêcheurs offre de belles prestations d'artistes en devenir, qui représentent, dit-on, la nouvelle vague de la musique réunionnaise. Ce samedi 8 août 2009, cette scène mythique du Sakifo a tremblé, et tremblera encore.
Terre Sainte se jette dans le répertoire d'Iza, Gautier et Alex. La scène du quartier des pêcheurs offre de belles prestations d'artistes en devenir, qui représentent, dit-on, la nouvelle vague de la musique réunionnaise. Ce samedi 8 août 2009, cette scène mythique du Sakifo a tremblé, et tremblera encore.
Les festivaliers l'attendaient avec son séga mélancolique dénué de tout accent de tristesse. C'est l'esprit et le charme des hauts de l'île, Cilaos pour être plus précis. Iza est aimée de son public. Ils étaient nombreux à venir la rencontrer de nouveau, cette fois dans le Sakifo Musik Festival. Iza a ébloui par sa voix, son verbe et son aura serein.

La scène de Terre Sainte a ensuite été marquée par le passage de Gautier, une sorte de Boby Lapointe, un air de Madoré, un rimailleur de plus dans la petite famille des fonnkézèr (poètes réunionnais). Un autre fonnkézèr à troubler les spectateurs du Sakifo, c'est sans nul doute Alex, avec son rap-maloya intense, sorti du coin tranquille.

Attention, Terre Sainte a encore parlé, et ce dimanche prévoit un gigantesque moment de partage, d'hommage. Nous mangerons à même la main le risofé tourné par Vollard Combo. Dimanche à 9 heures, ne loupez surtout pas l'hommage " nasional " à Arnaud Dormeuil. Toute La Réunion ensemble pour saluer l'immense petit homme ...
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !