Saint-Pierre - Sakifo 2011 :

Yodelice, l'étrange sous la pluie


Publié / Actualisé
La pluie n'a pas épargné Yodelice, Maxim Nucci pour ceux qui ne connaissent pas son personnage imaginaire. Elle s'est mise à tomber à torrent au moment où il est monté sur la scène de Salahin. Cela ne l'a pas empêché de faire le spectacle et n'a pas empêché le public de venir puisqu'environ 9 000 personnes se sont rassemblées devant la scène
La pluie n'a pas épargné Yodelice, Maxim Nucci pour ceux qui ne connaissent pas son personnage imaginaire. Elle s'est mise à tomber à torrent au moment où il est monté sur la scène de Salahin. Cela ne l'a pas empêché de faire le spectacle et n'a pas empêché le public de venir puisqu'environ 9 000 personnes se sont rassemblées devant la scène
Une plume à son chapeau melon, une veste cintrée à rayures noires et blanches, la barbe... Yodelice semble tout droit sorti d'un film de Tim Burton, le réalisateur de "L'étrange noël de Monsieur Jack" ou encore des "Noces funèbres". Sur scène tous ses complices semblent eux aussi sortis de ce même monde un peu étranger.

Les sonorités sont tout aussi étonnantes, déroutantes parfois. Loin de ce que le musicien faisait à l'époque où il s'appelait encore Maxim Nucci, arrangeur et réalisateur de tubes ultra commerciaux et pas forcement marquants.

"Êtes vous prêts à sauter?" a demandé Yodelice au public qui lui a répondu par l'affirmative. Le ton était donné...

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !