Du 28 mai au 12 juin à Saint-Pierre :

Sakifo : des animations et des concerts pour tous les goûts en marge du festival


Publié / Actualisé
En marge de la dixième édition du Sakifo, de nombreuses animations seront proposées dans les rues de la commune, mais aussi dans les quartiers alentours (Ravine des Cabris, Basse Terre, Grand Bois, Terre Sainte...) et dans des lieux inédits : écoles, maison d'arrêt ou encore associations de quartier. Et ce dès le 28 mai et jusqu'au 12 juin 2013.
En marge de la dixième édition du Sakifo, de nombreuses animations seront proposées dans les rues de la commune, mais aussi dans les quartiers alentours (Ravine des Cabris, Basse Terre, Grand Bois, Terre Sainte...) et dans des lieux inédits : écoles, maison d'arrêt ou encore associations de quartier. Et ce dès le 28 mai et jusqu'au 12 juin 2013.

Le festival Sakifo, du 7 au 9 juin à Saint-Pierre, c’est une foule de concerts avec des têtes d’affiche comme Salif Keita, Selah Sue ou encore Cali. Mais pas seulement. C’est aussi une kyrielle d’animations, de concerts, de rencontres et d’échanges culturels tout autour du festival, un programme qui a été présenté ce vendredi 24 mai.

Le concept du " Sakifo dans la ville " répond ainsi à une volonté des organisateurs de " démocratiser la culture musicale " et d’aller à la rencontre de la population. Du 28 mai au 12 juin, des artistes locaux de l’Océan indien mais aussi internationaux partageront des moments privilégiés avec différents publics de Saint-Pierre.

 A commencer par les enfants, qui profiteront de la nouveauté de cette année, le " Sakiskool " : des maternelles aux lycéens, en passant par les primaires et les collégiens, une dizaine d’établissements scolaires auront la possibilité d’accueillir des artistes.

Deux concerts seront également organisés pour les enfants de l’hôpital (les 5 et 12 juin) et un autre à la maison d’arrêt (le 12 juin).

A noter également la soirée du samedi 1er juin au Kervéguen, avec le prix Alain Peters. Afin de préserver ce tremplin d’artistes locaux, les organisateurs proposent cette année une scène décentralisée en amont du festival, malgré une baisse de budget conséquente. Il se présentera sous une forme allégée, avec les prestations de quatre groupes présélectionnés.

Le Sakifo, c’est aussi le " Sakifo Marmay ", qui accueillera les écoles de la Ravine Blanche autour d’ateliers, de concerts et de rencontres musicales avec les artistes du festival : 49 classes sont attendues, soit quelques 1250 élèves. Dans ce cadre, de nombreuses animations seront aussi proposées pour les plus petits et les familles, les samedis et dimanches après-midi.

Enfin, le Sakifo, c’est surtout le " Off ", soit une foule de concerts à travers les bars et restaurants de Saint-Pierre, les vendredi 7 et samedi 8 juin. Suite à appel à candidature, 28 groupes et artistes, du jazz au maloya en passant par le rock et l’électro, ont été sélectionnés pour jouer dans les établissements ayant souhaité participer à cette démarche.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !