Sakifo 2013 :

Le prix Alain Peters en mise en bouche


Publié / Actualisé
Habituellement un des points d'orgue du festival Sakifo, le prix Alain Peters a lieu cette année en amont et se déroulera ce samedi 1er juin 2013 au Kervéguen, à partir de 19 heures. En lice pour ce tremplin d'artistes locaux en devenir, la chanteuse Maya Kamati et les groupes 7PO, Zarlor et Kréolokoz.
Habituellement un des points d'orgue du festival Sakifo, le prix Alain Peters a lieu cette année en amont et se déroulera ce samedi 1er juin 2013 au Kervéguen, à partir de 19 heures. En lice pour ce tremplin d'artistes locaux en devenir, la chanteuse Maya Kamati et les groupes 7PO, Zarlor et Kréolokoz.

Chaque année, le prix Alain Peters est un des événements phare du Sakifo. Et pour cause, car il offre un gros coup de projecteur à son lauréat, récompensé cette année par une programmation à la Ravine Blanche en 2014, une semaine de résidence sur la scène du Kabardock au Port, mais aussi 10 000 euros de la Sacem.

Si certains doutes planaient sur son maintien en raison d’une baisse de budget conséquente, le prix Alain Peters aura donc bien lieu cette année, sous une forme quelque peu allégée, mais avec toujours beaucoup d’enjeu pour les artistes qui se succèderont pour quatre concerts gratuits ce samedi sur la scène du Kervéguen.

Sous la houlette du lauréat 2009 Alex Sorres, promu maître de cérémonie pour l’occasion, cette promotion 2013 sera placée sous le signe du maloya, décliné sous toutes ses formes. Sous un angle pop-acoustic avec la voix et la guitare de Maya Kamaty, mais aussi plus rock avec le groupe 7PO, mêlant percussions, guitare électrique et cuivres. Le groupe Kréolokoz évolue de son côté dans un univers plus poétique, avec des textes plaqués sur une musique acoustique à base de percussions, guitare et flûtes, tandis que Zarlor et son leader Fabrice Coupama proposeront un maloya plus traditionnel.

Tous chercheront à convaincre un jury composé de professionnels de la musique pour tenter de succéder au groupe Gren Sémé, lauréat l’an passé, et rêver pourquoi pas d’une carrière à la Manu Chao, invité exceptionnel de ce Sakifo 2013, qui lancera les hostilités le jeudi 6 juin.

Viendra ensuite le temps de rentrer dans le festival proprement dit pour trois jours de concerts du 7 au 9 juin, avec des têtes d’affiche comme Salif Keita, Disiz, Selah Sue, Cali ou encore Oxmo Puccino.

La programmation complète est disponible sur le site du Sakifo

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !