Négociations sur la baisse des prix :

Plus de 200 produits concernés


Publié / Actualisé
Un accord sur la baisse de plus de 200 produits de consommation courante est en passe d'être trouvé. C'est ce qui a été annoncé par les différentes parties à l'issue de la rencontre de ce lundi 30 mars 2009. "Il y a aussi eu des avancées sur le taux des baisses", a confié Jean-Hugues Ratenon sans dire si les 20% demandés ont été atteints ou pas. Les représentants du COSPAR (collectif contre la vie chère) et de la grande distribution ont bon espoir de trouver un accord lors de la prochaine réunion organisée mardi 31 mars à 12 heures 30
Un accord sur la baisse de plus de 200 produits de consommation courante est en passe d'être trouvé. C'est ce qui a été annoncé par les différentes parties à l'issue de la rencontre de ce lundi 30 mars 2009. "Il y a aussi eu des avancées sur le taux des baisses", a confié Jean-Hugues Ratenon sans dire si les 20% demandés ont été atteints ou pas. Les représentants du COSPAR (collectif contre la vie chère) et de la grande distribution ont bon espoir de trouver un accord lors de la prochaine réunion organisée mardi 31 mars à 12 heures 30
C'est à l'issue de 2 heures 30 de ce que Florence Rataud, représentante de la grande distribution, a qualifié de "belle réunion " que les membres de la commission prix sont sortis de la préfecture. Tous étaient d'accord pour dire que "ça avance". Après les avancées timides du jeudi 26 mars, les négociations ont en effet brusquement accéléré ce lundi 30 mars.

"Les parties sont tombées d'accord sur plus de 200 produits. Il ne reste plus que quelques détails techniques que nous règlerons à la prochaine réunion", a affirmé Florence Rataud. Les membres du COSPAR sont quant à eux ressortis le sourire aux lèvres. Et pour cause, après plusieurs rebondissements, ils sont proches d'un accord sur plus de 200 produits, dépassant ainsi l'objectif qui figure dans le protocole d'accord global.

Reste à savoir quel sera le taux appliqué. Ni le COSPAR, ni la grande distribution n'a souhaité apporter de précisions à cette question. Mais Jean-Hugues Ratenon, représentant du COSPAR, avoue à demi-mot que quelques produits seraient concernés par la baisse de 20%. A la question de la date d'application de cette baisse, le porte-parole du collectif "espère" une mise en place dès le 1er avril mais reconnaît que ce sera "difficile". La solution serait qu'un accord soit signé lors de la réunion prévue le mardi 31 mars.

Par ailleurs, le COSPAR et la grande distribution sont tombés d'accord sur d'autres points. D'abord, une commission "ad hoc" sera mise en place "prochainement" pour traiter du problème spécifique de la production locale. Ensuite, la grande distribution devra se soumettre à une "opération vérité" sur 15 articles proposés par le COSPAR le mardi 31 mars. "Le but est de faire la lumière sur la chaîne de constitution des prix d'un produit", a précisé Florence Rataud.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !