EGOM - Agir pou nout tout :

Ratenon ne sera pas rapporteur


Publié / Actualisé
Jean-Hugues Ratenon, président du collectif Agir pou nout tout, ne sera pas rapporteur de la commission formation des prix, circuits de distribution et pouvoir d'achat lors des états généraux de l'Outre-mer (EGOM). C'est ce que l'intéressé a annoncé lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi 23 avril 2009. "Je décline la proposition de Paul Girot de Langlade (ndlr : responsable du projet pour La Réunion)", a t-il affirmé.
Jean-Hugues Ratenon, président du collectif Agir pou nout tout, ne sera pas rapporteur de la commission formation des prix, circuits de distribution et pouvoir d'achat lors des états généraux de l'Outre-mer (EGOM). C'est ce que l'intéressé a annoncé lors d'une conférence de presse organisée ce jeudi 23 avril 2009. "Je décline la proposition de Paul Girot de Langlade (ndlr : responsable du projet pour La Réunion)", a t-il affirmé.
Il justifie sa position par le "flou" entourant ces états généraux ainsi que par son appartenance au COSPAR (collectif contre la vie chère) qui avait annoncé qu'il ne participerait pas aux états généraux. Jean-Hugues Ratenon a néanmoins signalé que le collectif Agir pou nout tout participerait "à sa manière" à cette grande consultation.

Jean-Hugues Ratenon s'est vu proposé le rôle de rapporteur ce lundi 20 avril par téléphone et ce mardi 21 avril par écrit. Il a alors décidé de consulter la base de son collectif avant de prendre sa décision. Après 4 jours de réflexion, son choix est fait. "Mon rôle est d'être en face des rapporteurs et non a côté d'eux", a martelé Jean-Hugues Ratenon. "Nous déposerons des dossiers, nous communiquerons par voie de presse et nous assisterons aux différentes réunions des ateliers", a précisé le représentant du collectif.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !