Dégradations au Crédit Agricole :

Cinq employés devant la justice


Publié / Actualisé
Cinq employés du Crédit Agricole sont actuellement poursuivis en justice par la direction de la Banque Verte . En effet, ces derniers sont suspectés d'avoir commis des actes de dégradations durant la grève d'avril. Ils ont été placés en garde-à-vue ce jeudi 28 mai 2009 et ont été convoqués devant le tribunal correctionnel pour le 20 octobre prochain.
Cinq employés du Crédit Agricole sont actuellement poursuivis en justice par la direction de la Banque Verte . En effet, ces derniers sont suspectés d'avoir commis des actes de dégradations durant la grève d'avril. Ils ont été placés en garde-à-vue ce jeudi 28 mai 2009 et ont été convoqués devant le tribunal correctionnel pour le 20 octobre prochain.
Colle dans la fente de plusieurs gabiers, ketchup dans les urnes mis en place pour déposer les chèques, la direction n'a guère apprécié ces actes dont le préjudice global est estimé à 21 000 euros. C'est pour cette raison que suite à la grève qui avait perturbé les services du Crédit Agricole pendant près d'un mois, en avril dernier, elle avait porté plainte pour dégradation des biens de la société.

Une plainte qui a abouti au placement en garde-à-vue de 5 employés.Durant leur garde-à-vue, les 5 employés ont reconnu les faits. Ces faits seront jugés devant le tribunal correctionnel le 20 octobre prochain.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !