Manifestation des transporteurs :

Sit-in à la Région


Publié / Actualisé
Les transporteurs et terrassiers de l'île se sont mobilisés ce jeudi 9 juillet devant la Région pour un sit-in. Des camions et des autobus, au nombre d'une dizaine, ont stationné jusqu'à 13 heures devant les grilles de la pyramide inversée. " Nous ne sommes pas là pour empêcher le président de Région de sortir, nous voulons simplement du travail ", a affirmé Joël Mongin leur porte-parole quelques minutes seulement avant le départ programmé de Paul Vergès pour la route des Tamarins. Le président Vergès doit en effet participer ce jour-même à l'inauguration de cette voie express aux côtés du Premier ministre François Fillon.
Les transporteurs et terrassiers de l'île se sont mobilisés ce jeudi 9 juillet devant la Région pour un sit-in. Des camions et des autobus, au nombre d'une dizaine, ont stationné jusqu'à 13 heures devant les grilles de la pyramide inversée. " Nous ne sommes pas là pour empêcher le président de Région de sortir, nous voulons simplement du travail ", a affirmé Joël Mongin leur porte-parole quelques minutes seulement avant le départ programmé de Paul Vergès pour la route des Tamarins. Le président Vergès doit en effet participer ce jour-même à l'inauguration de cette voie express aux côtés du Premier ministre François Fillon.
" Tout le monde croit que la Réunion va bien mais la Réunion a des problèmes et il faut que le Premier ministre le sache. Il y a des chefs d'entreprises qui sont obligés de déposer le bilan en ce moment. C'est l'emploi qui est en jeu ", a déclaré Joël Mongin, le porte parole des transporteurs mobilisés depuis la fin de matinée devant la Région. " Nous voulons que M.Vergès sorte des appels d'offres. L'Etat a donné 370 millions à la Région pour la relance de la commande publique ! ", s'est exclamé Joël Mongin.

Après un bref entretien avec Jean Ballandras, secrétaire général de la préfecture, les transporteurs et les terrassiers ont décidé de quitter la pyramide inversée manifestant leur mécontentement par des coups de kaxons.
Dans l'après-midi, les transporteurs et les terrassiers avaient rejoint le conseil général où ils ont à nouveau organisé un sit-in. Toute la rue de la source a été bloquée par des camions. Devant les grilles, Joël Mongin a demandé au directeur de la logisitique venu à sa rencontre un rendez-vous avec un élu.
Le porte-parole assurait que des camions étaient disséminés un peu partout dans la ville, et notamment à la gare routière et à l'aéroport.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !