Social - licenciement de 1 196 personnes :

L'ARAST devant le conseil général


Publié / Actualisé
Les ex salariés de l'ARAST (association régionale d'accompagnement social territorialisé) se rassemblent ce lundi matin 30 novembre 2009 devant le siège du conseil général à Saint-Denis. La liquidation de l'association a été prononcée par le tribunal de commerce ce vendredi, mettant au chômage 1 196 personnes. La présidente du Département, Nassimah Dindar, a promis l'embauche, par la collectivité dans un premier temps, des 800 ex salariés qui étaient affectés à l'aide sociale. Ces déclarations n'ont pas rassuré l'ex personnel de la structure. C'est pour obtenir des réponses à leurs interrogations qu'ils manifestent devant le conseil général.
Les ex salariés de l'ARAST (association régionale d'accompagnement social territorialisé) se rassemblent ce lundi matin 30 novembre 2009 devant le siège du conseil général à Saint-Denis. La liquidation de l'association a été prononcée par le tribunal de commerce ce vendredi, mettant au chômage 1 196 personnes. La présidente du Département, Nassimah Dindar, a promis l'embauche, par la collectivité dans un premier temps, des 800 ex salariés qui étaient affectés à l'aide sociale. Ces déclarations n'ont pas rassuré l'ex personnel de la structure. C'est pour obtenir des réponses à leurs interrogations qu'ils manifestent devant le conseil général.
Ils veulent connaître le sort réservé au personnel de l'ARAST qui n'était pas affecté à l'aide sociale. Environ 400 personnes sont dans ce cas. Ils se demandent aussi si ce sont des contrats à durée indéterminée ou déterminée qui leur seront proposés ou encore si leur ancienneté sera prise en compte.

Le tribunal de commerce a prononcé la liquidation judiciaire de l'ARAST ce vendredi. Aucun des neuf projets de reprise, y compris celui proposé par les salariés, n'a été jugé en mesure d'assurer une activité pérenne à la structure qui affichait un déficit de 10 millions d'euros.

Cette liquidation précipite au chômage 1 196 personnes, du jamais vu dans l'histoire économique de La Réunion. Plus de 8 000 personnes bénéficiaient de ses services d'aide dispensés par la structure.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !