Manifestation devant la préfecture :

Le collectif "Pou la Verité" ne lâche pas


Publié / Actualisé
Pour la 4ème semaine consécutive, le collectif "Pou la Vérité" s'est retrouvé devant les grilles de la préfecture ce jeudi matin, 7 avril 2011. Les revendications n'ont pas changé. Ils demandent davantage de contrats aidés, l'abrogation d'un arrêté préfectoral limitant la durée de ces contrats à 6 mois ainsi que la création d'un organisme "indépendant" chargé d'étudier les dossiers d'attribution de ces contrats. La mobilisation semble payer puisqu'une délégation est reçue en préfecture depuis 12 heures 30. "Si nous n'obtenons rien, nous sommes prêts à rester devant la préfecture et même nous enchaîner pour que nous soyons entendus", prévient Jean-Alain Cadet, membre du collectif.
Pour la 4ème semaine consécutive, le collectif "Pou la Vérité" s'est retrouvé devant les grilles de la préfecture ce jeudi matin, 7 avril 2011. Les revendications n'ont pas changé. Ils demandent davantage de contrats aidés, l'abrogation d'un arrêté préfectoral limitant la durée de ces contrats à 6 mois ainsi que la création d'un organisme "indépendant" chargé d'étudier les dossiers d'attribution de ces contrats. La mobilisation semble payer puisqu'une délégation est reçue en préfecture depuis 12 heures 30. "Si nous n'obtenons rien, nous sommes prêts à rester devant la préfecture et même nous enchaîner pour que nous soyons entendus", prévient Jean-Alain Cadet, membre du collectif.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !