CGTR Educ'action :

"Les indemnités du personnel TOS revalorisées"


Publié / Actualisé
Les personnels TOS des lycées et les autres agents de région ont vu leurs indemnités revalorisées au 1er juillet 2011, indique la CGTR Educ'action dans un communiqué. Une revalorisation qui se chiffre en moyenne à plus de 42%. L'annonce a été officialisée ce lundi 4 juillet par le comité technique paritaire. "Cette nouvelle mesure de revalorisation intervient aux termes  d'une deuxième phase de négociations engagée  en  application d'un protocole signé en janvier 2010 entre la région et l'intersyndicale afin de corriger la faiblesse du régime indemnitaire des agents", poursuit le syndicat.
Les personnels TOS des lycées et les autres agents de région ont vu leurs indemnités revalorisées au 1er juillet 2011, indique la CGTR Educ'action dans un communiqué. Une revalorisation qui se chiffre en moyenne à plus de 42%. L'annonce a été officialisée ce lundi 4 juillet par le comité technique paritaire. "Cette nouvelle mesure de revalorisation intervient aux termes  d'une deuxième phase de négociations engagée  en  application d'un protocole signé en janvier 2010 entre la région et l'intersyndicale afin de corriger la faiblesse du régime indemnitaire des agents", poursuit le syndicat.
Ainsi dans la catégorie C, un adjoint administratif de deuxième classe percevra 245 euros au lieu de 121 euros, un adjoint administratif de première classe, 250 euros au lieu de 123,49 euros, un adjoint administratif prinicipal de premier classe, 253 euros au lieu de 133 euros, et, un adjoint administratif principal de deuxième classe, 253 euros au lieu de 125 euros.

Dans la catégorie B, "un agent de base passera de 174 euros à 282 euros  soit uen augmentation de 108 euros mensuels tandis que n directeur territorial passera de 612 euros à 792 euros  soit une augmentation de 180 euros", souligne la CGTR Educ'action.

Par ailleurs, le syndicat précise que "notre revendication de porter le régime indemnitaire des agents de région à 85% du taux maximum pour 2012  et 100% demeure".  "Nous poursuivront le combat jusqu'a  la revalorisation complète du régime indemnitaire des agents de région", conclut-il.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !