Situation des anciens salariés de l'Arast :

Europe Ecologie "rappelle le conseil général à sa mission sociale"


Publié / Actualisé
Europe Ecologie Les Verts, dans un communiqué en date du 29 décembre souligne qu'après deux années de lutte, "on s'aperçoit, fin 2011, que la situation de certains salariés de l'ex-Arast est, malgré les promesses du Conseil général, toujours en suspens". Les Verts dénoncent ainsi que "les indemnités promises ne sont jamais arrivées" et regrettent que "peu de ces agents dévoués au service d'autrui ont retrouvé une situation stable (exception faite des cadres)".
Europe Ecologie Les Verts, dans un communiqué en date du 29 décembre souligne qu'après deux années de lutte, "on s'aperçoit, fin 2011, que la situation de certains salariés de l'ex-Arast est, malgré les promesses du Conseil général, toujours en suspens". Les Verts dénoncent ainsi que "les indemnités promises ne sont jamais arrivées" et regrettent que "peu de ces agents dévoués au service d'autrui ont retrouvé une situation stable (exception faite des cadres)".
"Dans le même temps, le service qui était accordé aux personnes isolées et en difficulté sociale n'est plus assuré. Des familles réunionnaises entières sont sans aide, sans accompagnement et laissées pour compte", indique EELVR qui "trouve cette situation sociale intolérable".

Le parti "rappelle le conseil général à sa mission sociale, que ce soit pour les populations dans le besoin ou pour les agents qui ont servi sa politique et demande à ce que des actions rapides soient prises pour venir en aide aux personnes concernées".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !