SDIS - Non paiement des heures supplémentaires (actualisé à 17h50) :

Sortie de crise chez les pompiers


Publié / Actualisé
Après quatre jours de grève devant le siège du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) à Saint-Denis, l'intersyndicale des pompiers (Sud Pompiers, SNSPP-PATS et CFDT Pompiers) a trouvé un accord avec Nassimah Dindar et Bruno Mamindy-Pajany, respectivement présidente et vice-président du conseil d'administration du SDIS ce jeudi 12 janvier 2012 en fin d'après-midi. A 17h30, ils sont sortis de la Villa du Département où un protocole de sortie de fin de crise a été signé. "Je pense que nous sommes tous satisfaits. Les heures supplémentaires seront payées au taux fixé par la loi, certaines ont même déjà été payées au mois de décembre", indique Nassimah Dindar. Les représentants syndicaux, eux, sont allés rejoindre leurs collègues pompiers qui siégeaient toujours devant le siège du SDIS à Saint-Denis pour leur annoncer la bonne nouvelle.
Après quatre jours de grève devant le siège du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) à Saint-Denis, l'intersyndicale des pompiers (Sud Pompiers, SNSPP-PATS et CFDT Pompiers) a trouvé un accord avec Nassimah Dindar et Bruno Mamindy-Pajany, respectivement présidente et vice-président du conseil d'administration du SDIS ce jeudi 12 janvier 2012 en fin d'après-midi. A 17h30, ils sont sortis de la Villa du Département où un protocole de sortie de fin de crise a été signé. "Je pense que nous sommes tous satisfaits. Les heures supplémentaires seront payées au taux fixé par la loi, certaines ont même déjà été payées au mois de décembre", indique Nassimah Dindar. Les représentants syndicaux, eux, sont allés rejoindre leurs collègues pompiers qui siégeaient toujours devant le siège du SDIS à Saint-Denis pour leur annoncer la bonne nouvelle.
Après quatre jours de mobilisation, les pompiers ont obtenu satisfaction. Une réunion s'est déroulée ce jeudi 12 janvier 2012 entre l'intersyndicale des pompiers et Nassimah Dindar. Cette entrevue a débouché sur un protocole de sortie de crise en fin d'après-midi, aux alentours de 17h30.

"Nous sommes parvenus à un protocole d'accord. Les pompiers se posaient des questions, nous les avons rassurés. Leurs heures supplémentaires pour leur travail sur les incendies du Maïdo seront bien évidemment payées et au taux fixé par la loi", assure Nassimah Dindar. Elle ajoute que "des heures ont déjà été payées en décembre", mais "ne disposant pas encore de toutes les données, elles ne sont pas encore toutes réglées".

Willy Lauret, porte-parole de l'intersyndicale des pompiers, se dit pour sa part "satisfait". "La présidente nous a écouté, nos heures supplémentaires seront payées selon la réglementation relative aux IHTS (indemnités horaires pour travaux supplémentaires), cela nous convient".

En ce qui concerne le refus du régime de garde de 12 heures, là aussi, les pompiers ont obtenu satisfaction. "Nassimah Dindar a pris en compte notre avis. En attendant, c'est la délibération du CTP (comité technique paritaire - ndlr) en date du 2 août 2011 qui s'applique", ajoute Willy Lauret.

A noter que Jacques Vandebeulque, colonel du SDIS, n'était pas présent à cette réunion avec l'intersyndicale. Tandis que les grévistes attendaient des nouvelles des représentants syndicaux rue Monthyon, le colonel Vandebeulque est entré sous les huées au SDIS. "On a malheureusement un colonel avec lequel il n'est pas possible de négocier ou de discuter. Sa manière de travailler consiste juste à imposer", regrette Willy Lauret.

Quant à l'avenir du colonel Vandebeulque au sein du SDIS de La Réunion, Nassimah Dindar n'a rien laissé filtrer. "Ce n'était pas à l'ordre du jour", dira-t-elle simplement.

Suite à la signature du protocole d'accord, les représentants syndicaux sont allés rejoindre leurs collègues pour leur annoncer la nouvelle. Ceux qui avaient encore bloqué la circulation dans la rue Monthyon ce jeudi avaient déjà libéré la route en milieu d'après-midi. Ce soir, la grève des pompiers est donc terminée.

Samia Omarjee pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !