Sécheresse dans le Sud :

Les planteurs réclament une aide financière


Publié / Actualisé
Ce lundi 23 janvier 2012, les planteurs de canne du Sud ont manifesté devant les locaux de la DAAF (direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt) de Saint-Pierre afin de réclamer leur indemnisation face à la sécheresse de 2011, qui a eu d'importantes répercussions sur la campagne sucrière. Ils étaient environ une soixantaine à avoir fait le déplacement pour déposer une motion auprès de la DAAF. "200 planteurs de canne sont concernés et souffrent de la sécheresse. Certains ont perdu jusqu'à 35% de leur production. Pour pallier les pertes de production, on a besoin de ces aides le plus rapidement possible", explique Jean-Bernard Maratchia, vice-président de la CGPER.
Ce lundi 23 janvier 2012, les planteurs de canne du Sud ont manifesté devant les locaux de la DAAF (direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt) de Saint-Pierre afin de réclamer leur indemnisation face à la sécheresse de 2011, qui a eu d'importantes répercussions sur la campagne sucrière. Ils étaient environ une soixantaine à avoir fait le déplacement pour déposer une motion auprès de la DAAF. "200 planteurs de canne sont concernés et souffrent de la sécheresse. Certains ont perdu jusqu'à 35% de leur production. Pour pallier les pertes de production, on a besoin de ces aides le plus rapidement possible", explique Jean-Bernard Maratchia, vice-président de la CGPER.
Les exploitants agricoles souffrent de la sécheresse et ont tenu à le faire savoir aux pouvoirs publics. Une délégation a été reçue vers 10 heures ce lundi par la direction de la DAAF de Saint-Pierre. "Nous réclamons le versement des aides prévues en cas de sécheresse. On a voulu mettre la pression pour faire avancer les dossiers plus rapidement", indiquait Jean-Bernard Maratchia.

Après l'entretien avec la direction de la DAAF, les planteurs ont eu la confirmation que leurs dossiers étaient en bonne voie et que leurs indemnités devraient être versées d'ici la mi-mars. Ils sont donc repartis satisfaits.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !