Ex-salariés de l'Arast :

Le protocole d'accord devrait être bientôt signé


Publié / Actualisé
Paul Junot, secrétaire général de la CFTC et porte-parole du dossier Arast, et Hery Randriamampianina, responsable local de l'AGS, se sont rencontrés ce mercredi 1er février 2012. Paul Junot souhaitait être rassuré sur les intentions du régime de garantie des salaires. En effet, dans un communiqué en date du 27 janvier, Nassimah Dindar, présidente du conseil général, disait prendre acte de la demande de report de la signature du protocole d'accord par l'AGS. "On craignait un revirement de situation. Finalement, nous sommes sortis rassurés de cette réunion. L'AGS souhaite juste formaliser le cadre légal et le protocole d'accord devrait être signé dans la foulée du 8 février, suite à la commission permanente du conseil général", explique Paul Junot.
Paul Junot, secrétaire général de la CFTC et porte-parole du dossier Arast, et Hery Randriamampianina, responsable local de l'AGS, se sont rencontrés ce mercredi 1er février 2012. Paul Junot souhaitait être rassuré sur les intentions du régime de garantie des salaires. En effet, dans un communiqué en date du 27 janvier, Nassimah Dindar, présidente du conseil général, disait prendre acte de la demande de report de la signature du protocole d'accord par l'AGS. "On craignait un revirement de situation. Finalement, nous sommes sortis rassurés de cette réunion. L'AGS souhaite juste formaliser le cadre légal et le protocole d'accord devrait être signé dans la foulée du 8 février, suite à la commission permanente du conseil général", explique Paul Junot.
Le protocole d'accord entre le conseil général et l'AGS concernant les indemnités de licenciement d'environ 300 anciens salariés de l'Arast devrait donc se faire aux alentours du 8 février, suite à la commission permanente et la l'assemblée plénière du Département. "L'AGS s'est engagée à verser la somme actée dans les 24 heures qui suivent la signature de l'accord", signale Paul Junot. Les comptes des anciens salariés devraient alors être crédités vers la fin février ou le début mars.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !