Vie chère - Baisse ou gel de prix de 40 produits :

Une dizaine de manifestants devant la préfecture


Publié / Actualisé
Ce mardi 28 février 2012, une dizaine de citoyens était présente dans les jardins de la préfecture à Saint-Denis. Ils sont venus faire entendre leur ras-le-bol face à la vie chère, et montrer leur désaccord avec l'annonce de baisse ou de gel sur 40 produits de première nécessité. "Proposer une baisse ou gel sur 40 produits, c'est insuffisant. Nous ce qu'on veut, c'est une baisse de 40% sur tous les produits", commente Stéphanie, l'une des manifestantes.
Ce mardi 28 février 2012, une dizaine de citoyens était présente dans les jardins de la préfecture à Saint-Denis. Ils sont venus faire entendre leur ras-le-bol face à la vie chère, et montrer leur désaccord avec l'annonce de baisse ou de gel sur 40 produits de première nécessité. "Proposer une baisse ou gel sur 40 produits, c'est insuffisant. Nous ce qu'on veut, c'est une baisse de 40% sur tous les produits", commente Stéphanie, l'une des manifestantes.
Pour Giovanni, un autre manifestant, "la baisse sur 40 produits, c'est encore prendre les Réunionnais pour des imbéciles". "Toutes les réunions se font entre les mêmes personnes, on n'a aucun moyen de savoir si le peuple est vraiment défendu", déplore-t-il. "Par exemple, on aimerait bien que ce soit des gammes de produits qui soient à la baisse. Si on décide de baisser le prix du riz, ça devrait être fait sur tous les types de riz, mais ce ne sera pas le cas", ajoute Giovanni.

Les manifestants font entendre plus largement leur ras-le-bol face au manque de considération des élus. "Il y a une colère qui s'installe dans les coeurs. Il y a un problème de communication, on n'a plus de liberté de parole, pas de perspectives d'avenir pour nos jeunes", explique une autre manifestante.

La dizaine de manifestants a l'intention de montrer son mécontentement tout au long de la journée.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !