Mouvement contre la vie chère :

Un comité demande la clémence pour les personnes emprisonnées


Publié / Actualisé
Le " comité pour la libération des personnes emprisonnées lors des émeutes de février " a remis, dimanche 25 mars 2012, un courrier au candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon à l'occasion de son meeting qui s'est tenu au Port. Il demande l'amnistie pour ces émeutiers en détention.
Le " comité pour la libération des personnes emprisonnées lors des émeutes de février " a remis, dimanche 25 mars 2012, un courrier au candidat à l'élection présidentielle Jean-Luc Mélenchon à l'occasion de son meeting qui s'est tenu au Port. Il demande l'amnistie pour ces émeutiers en détention.
Le comité s'est notamment attardé auprès du candidat sur le cas du fils de Madame Técher, qui, âgé de 30 ans, a subi deux AVC (attaque vasculaire cérébrale) et est totalement paralysé du côté droit. " Pourtant, il a été arrêté et jeté en prison. Il est actuellement en détention provisoire à Domenjod. Malgré toutes ses démarches, elle n'a jamais réussi à obtenir une visite, depuis un mois ", indique le comité qui dénonce le caractère " injuste et intolérable " de cette situation.

Le courrier remis à Jean-Luc Mélenchon indique notamment que " des actions violentes ont touchées injustement des biens privés et publics dans 12 villes sur 24. Sur le nombre important de manifestants, une centaine de personnes ont été arrêtées et traduites en comparution immédiate. Pour servir d'exemple, de lourdes sanctions ont été appliquées allant à des années de prison ferme, avec internement immédiat. La grande majorité de ces personnes n'avaient jamais eu à faire avec la Justice. "

   

1 Commentaire(s)

Kaka, Posté
ou est la population qui condamne et qui n'assume pas c'est trop facile car ces grâce à eux que vous avez récolté, à pour crier sur les radio ...... mais pour le reste aucune solidarité