Saint-Pierre - Manifestation pour des contrats au conseil général (actualisé à 16h10) :

Les jeunes obtiennent des engagements


Publié / Actualisé
Une délégation de jeunes du mouvement de Basse-Terre a été reçue par le vice-président du conseil général, Bachil Valy. En fin de matinée, environ une vingtaine de jeunes avait, en effet, investi les locaux du conseil général à Saint-Pierre. Selon Jérémy, l'un des porte-paroles du mouvement, la Saphir s'est dite prête à changer de statut, - son statut actuel ne lui permettant pas de bénéficier de chantiers d'insertion -, et à prendre des jeunes en formation sur deux ans ou encore sur des travaux de réseau d'eau. Par ailleurs, il souligne que d'autres actions ne sont pas à exclure la semaine prochaine.
Une délégation de jeunes du mouvement de Basse-Terre a été reçue par le vice-président du conseil général, Bachil Valy. En fin de matinée, environ une vingtaine de jeunes avait, en effet, investi les locaux du conseil général à Saint-Pierre. Selon Jérémy, l'un des porte-paroles du mouvement, la Saphir s'est dite prête à changer de statut, - son statut actuel ne lui permettant pas de bénéficier de chantiers d'insertion -, et à prendre des jeunes en formation sur deux ans ou encore sur des travaux de réseau d'eau. Par ailleurs, il souligne que d'autres actions ne sont pas à exclure la semaine prochaine.

Pour rappel, ces jeunes réclamaient des contrats à la Saphir (Société agricole périmètre hydraulique île de La Réunion) et un rendez-vous avec Nassimah Dindar, présidente du conseil général, la collectivité étant actionnaire majoritaire de la structure.

À noter que ce jeudi 28 mars, en début d’après-midi, une quinzaine de jeunes du mouvement de Basse-Terre avait bloqué la circulation au niveau du rond-point du boulevard Banks, situé à proximité du fast-food Mc Donald's. Des pneus avaient été installés sur la chaussée. Les jeunes souhaitaient exprimer leur mécontentement suite à l'annulation d'une réunion qu'ils devaient avoir avec la CIVIS concernant des contrats aidés et sur les difficultés d’obtenir des résultats concrets. Le barrage a ensuite été levé vers 16 heures.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !