Sainte-Suzanne - Social (actualisé à 17 heures 55) :

Carrefour : les grévistes de nouveau assignés en justice


Publié / Actualisé
Les salariés grévistes ont été à nouveau assignés en justice ce mardi 14 mai 2013 par la direction de Carrefour et les commerçants de la galerie commerciale. Un huissier s'est rendu sur le piquet de grève dans l'après-midi. Il est reproché aux grévistes les pertes financières depuis le début du conflit. L'audience aura lieu ce jeudi 16 mai. Par ailleurs, les discussions entre les représentants syndicaux et la direction ont repris. A noter que les grévistes n'excluent pas de durcir le mouvement si aucune solution n'est trouvée à l'issue de ces nouvelles négociations.
Les salariés grévistes ont été à nouveau assignés en justice ce mardi 14 mai 2013 par la direction de Carrefour et les commerçants de la galerie commerciale. Un huissier s'est rendu sur le piquet de grève dans l'après-midi. Il est reproché aux grévistes les pertes financières depuis le début du conflit. L'audience aura lieu ce jeudi 16 mai. Par ailleurs, les discussions entre les représentants syndicaux et la direction ont repris. A noter que les grévistes n'excluent pas de durcir le mouvement si aucune solution n'est trouvée à l'issue de ces nouvelles négociations.

* 12 heures 30 : la réunion de négociations entre la direction de Carrefour et les représentants syndicaux de la CFDT a été suspendue. Les discussions reprendront en début d'après-midi. Les représentants syndicaux n'ont pas voulu s'exprimer.

* 11 heures : les représentants syndicaux sont sortis pour aller à la rencontre des grévistes et se concerter. Avant de rentrer en réunion, ils n'ont pas voulu s'exprimer face à la presse.

Pour rappel, ce lundi, la direction avait annulé une réunion de négociation. Cette dernière exigeait, en effet, que le piquet de grève soit levé avant le début de la concertation.

Par ailleurs, les grévistes ont reçu le soutien des transporteurs et de plusieurs représentants d'associations. Parmi ces soutiens, Jean-Hugues Ratenon, Samuel Mouen, Jean-Bernard Caroupaye ou encore Gérard Agathe, représentant du Kolectif des salariés des associations emplois verts de La Réunion (KSAEV974)

Les salariés de Carrefour Sainte-Suzanne sont en grève depuis ce mardi 30 avril 2013. Ils protestent contre l'échec des NAO (négociations annuelles obligatoires). Ils réclament une augmentation de salaire de 50 euros – la direction propose 20 euros -, l'obtention de tickets restaurants à 20 euros par mois et la prise en charge de la mutuelle par l’entreprise.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Mom974, depuis son mobile, Posté
tien bo largue pa! courage a zot!! fo zoy lé fier de zot pck hayot rode pou descen a ns au rang d'esclavage mé sa la fini na lontan!! nou aussi la rale a ns en justice mé na pa largué prcke ns lé fier de ne pa laisse a ns manipulé et sa y agace a zot!! surtt rest solidaire!! bravo a zot!! :-)
Renifle, depuis son mobile, Posté
A hayot quand tu nous tiens!!!!!!
Paille en queue, Posté
Largue pas .nous sommes solidaires avec les grévistes
Mary, Posté
C'est dommage que tous les réunionnais ne se sentent pas concernés ? Je dis Bravo aux gréviste , tenez bon. Nous connaissons cela aussi ... Moi personnellement je ne vais plus faire mes courses au carrefour par solidarité... il faudrait savoir combien gagne ce Directeur , je suppose pas 1200? par mois. Il faudrait aussi que tous les travailleurs de carrefours soient tous solidaires et font blocage ... et la on verra si ce Directeur restera toujours sur ces décisions... Un bon Directeur se doit être à l'écoute de ses travailleurs ....