Grève de la Sermat :

Ibrahim Patel (CCIR) appelle à la reprise du dialogue


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié en fin de journée ce vendredi 17 mai 2013, Ibrahim Patel, président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion dit qu'il "déplore l'échec des négociations qui se sont tenues cet après-midi". Il souligne que "face à la situation de blocage dans laquelle nous nous trouvons, il s'avère urgent que toutes les solutions de médiation soient mises en oeuvre afin que la libre circulation des marchandises soit rétablie dans les plus brefs délais".
Dans un communiqué publié en fin de journée ce vendredi 17 mai 2013, Ibrahim Patel, président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion dit qu'il "déplore l'échec des négociations qui se sont tenues cet après-midi". Il souligne que "face à la situation de blocage dans laquelle nous nous trouvons, il s'avère urgent que toutes les solutions de médiation soient mises en oeuvre afin que la libre circulation des marchandises soit rétablie dans les plus brefs délais".

Il estime en effet, que "toute notre économie est désormais affectée par cette grève du fait de la rupture d’approvisionnement de nos entreprises". Il note que "les entreprises victimes de ce conflit auront de très grosses difficultés à se relever. La survie de beaucoup d’entre-elles qu’elles soient commerciales ou industrielles est désormais en jeu".

Ibrahim Patel termine en disant "une forte menace pèse sur de nombreux emplois. Comme je l’ai déjà indiqué lors de mes précédentes interventions, j’en appelle au sens des responsabilités de tous et demande avec insistance un retour au dialogue des deux parties afin de mettre un terme à ce conflit dans les plus brefs délais".

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !