Grève de la Sermat - La Rivière Saint-Louis :

PCR : une motion adoptée en soutien aux dockers


Publié / Actualisé
Réuni à la Rivière Saint-Louis ce vendredi 17 mai 2013, le parti communiste réunionnais a adopté une motion en soutien aux dockers de la Sermat, en grève depuis maintenant 15 jours. Dans cette motion, le PCR appelle à la mobilisation de tous. Il dénonce l'attitude des dirigeants de la société et demande au préfet de réquisitionner l'entreprise et de l'obliger à répondre à ses obligations de service public dans l'intérêt de tous. Nous publions la motion ci-dessous :
Réuni à la Rivière Saint-Louis ce vendredi 17 mai 2013, le parti communiste réunionnais a adopté une motion en soutien aux dockers de la Sermat, en grève depuis maintenant 15 jours. Dans cette motion, le PCR appelle à la mobilisation de tous. Il dénonce l'attitude des dirigeants de la société et demande au préfet de réquisitionner l'entreprise et de l'obliger à répondre à ses obligations de service public dans l'intérêt de tous. Nous publions la motion ci-dessous :

"Depuis bientôt 15 jours, un conflit au Port a des répercussions dans toute l’île et touche toutes les catégories de la population (commerçants, entreprises, artisans etc).

La poursuite quelques jours encore de cette situation nous amènerait à la catastrophe. En effet, face à un conflit du travail, la société SERMAT joue la carte de la détérioration de la situation et pour cela refuse toute conciliation avec les dockers en grève.

Devant cette obstination la Direction du Travail a proposé une solution de compromis. Celle-ci a été acceptée par les dockers en grève. Par contre les responsables de l’entreprise se sont acharnés dans le refus de toute solution et nous apprenons qu’ils viennent de rompre la négociation.

Tous les Réunionnais (es) appellent à la mobilisation contre ce refus du dialogue social.

Nous demandons à M. Préfet de réquisitionner l’entreprise et de l’obliger à répondre à ses obligations de service public dans l’intérêt de tous.

Nous appelons les Réunionnais (es) à manifester sous toutes les formes pour exprimer leur soutien aux dockers et dénoncer l’attitude des dirigeants de la société qui met en danger toute l’activité de La Réunion.

Et, nous appelons les élus à exprimer l’intérêt des travailleurs et de leurs électeurs dans l’île contre la catastrophe qui s’annonce".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !