L'enceinte portuaire paralysée :

Sermat : les dockers vont décharger trois conteneurs de médicaments


Publié / Actualisé
Les dockers de la Sermat vont laisser sortir ce mardi 21 mai 2013 trois conteneurs de médicaments. Répondant à leur demande, la préfecture a, en effet, fait parvenir dans la matinée une liste de conteneurs prioritaires à décharger. Dans un geste de bonne volonté, les grévistes s'étaient dits prêts, ce lundi, à débloquer l'eau potable ou encore les médicaments. Des médicaments, à quai depuis le début du conflit, le 3 mai dernier, qui devraient être déchargés dans les minutes qui suivent.
Les dockers de la Sermat vont laisser sortir ce mardi 21 mai 2013 trois conteneurs de médicaments. Répondant à leur demande, la préfecture a, en effet, fait parvenir dans la matinée une liste de conteneurs prioritaires à décharger. Dans un geste de bonne volonté, les grévistes s'étaient dits prêts, ce lundi, à débloquer l'eau potable ou encore les médicaments. Des médicaments, à quai depuis le début du conflit, le 3 mai dernier, qui devraient être déchargés dans les minutes qui suivent.

Pour rappel, conscients des conséquences du blocage du port-est depuis le début du conflit, les dockers ont annoncé, ce lundi, qu’ils sont prêts à décharger les conteneurs prioritaires, notamment les médicaments, en souffrance.  Pour cela, ils avaient demandé qu’une liste soit établie par le préfet Jean-Luc Marx. "Nous ne sommes pas égoïstes. Nous n’avons d’ailleurs pas attendu le préfet pour laisser sortir le riz de la coopérative solidaire et les denrées périssables. Nous souhaitons aussi une reprise de l’activité dans l’intérêt général et celui des petites et moyennes entreprises", avait alors souligné Danio Ricquebourg, délégué syndical CGTR Sermat, lors d’un point presse.

La liste ayant été établie ce mardi, ce sont donc trois conteneurs de médicaments qui s'apprêtent à être déchargés par les dockers.

À noter qu'après avoir pris contact ces deux derniers jours avec les dockers et les acconiers, Alix Séry, le médiateur nommé samedi par le préfet Jean-Luc Marx, rencontrera les deux parties ce mardi après-midi.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !