Social :

BioRéunion: 10ème jour de grève


Publié / Actualisé
Le mouvement de protestation des salariés des laboratoires d'analyses médicales BioRéunion se poursuit. Réclamant une revalorisation salariale et de meilleures conditions de travail, ces derniers ont entamé ce mercredi 13 novembre 2013 leur 10ème jour de grève. "La journée de ce mercredi est décisive", indique Sandrine Léar, déléguée syndicale CGTR.
Le mouvement de protestation des salariés des laboratoires d'analyses médicales BioRéunion se poursuit. Réclamant une revalorisation salariale et de meilleures conditions de travail, ces derniers ont entamé ce mercredi 13 novembre 2013 leur 10ème jour de grève. "La journée de ce mercredi est décisive", indique Sandrine Léar, déléguée syndicale CGTR.

Alors que les discussions n’ont à présent pas abouti, selon Sandrine Léar, les grévistes ont fait une nouvelle proposition à la direction. "Nous avons demandé 0,5% pour les cadres et un étalement concernant les revalorisations salariales pour les bas salaires, soit 2,5% du 1er janvier au 1er juillet puis 2,5% de juillet à décembre, ainsi que pour les salaires intermédiaires, soit 2,5% puis 0,5%. Concernant la prime de 300 euros, nous lui avons proposé de percevoir 150 euros au mois décembre puis 150 euros au mois de janvier. Nous sommes maintenant dans l’attente", explique la syndicaliste.

À noter que les grévistes ont reçu le soutien de la CGTR Port et Docks.

Pour rappel, outre une revalorisation salariale, les salariés réclament de meilleures conditions de travail et dénoncent, entre autres, l'insuffisance des remplacements, des pressions, une surcharge de travail ainsi qu'une dégradation des relations hiérarchiques.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Hugo, Posté
Triste de voir cette Greve durée au temps de temps.Incroyable de voir des patrons aussi gourmands et avoir au tant de dénis pour son personnelle.Cette entreprise a fait tellement de bénéfice en 2012 mais malheureusement elle n'a pas pensé de donner des petites miettes à ses petits salaries qui y ont contribué .Merci messieurs en espérant que tout ce fric vous porte chance