Sermat - Le torchon brûle entre Danio Ricquebourg et le médiateur du conflit :

"Alix Séry est un pauvre type"


Publié / Actualisé
Visé par Alix Séry dans une lettre confidentielle adressée à une quinzaine de chefs d'entreprise, Danio Ricquebourg s'est montré très remonté ce lundi 20 janvier 2014. Sans détour, le secrétaire adjoint de la CGTR Port et Dock qualifie le médiateur du conflit de "pauvre type". Sans nommer le délégué syndical, l'ancien directeur du travail avait écrit à son sujet que "c'est kreol comme lui qui baise kreol". Avec ces nouvelles accusations, la tension qui règne au Port-Est n'est pas prête de s'apaiser. "Sa mission s'est achevée, et M. Séry a failli à sa tâche", commente le représentant des dockers, ajoutant que le médiateur pourrait "passer sa retraite en métropole."
Visé par Alix Séry dans une lettre confidentielle adressée à une quinzaine de chefs d'entreprise, Danio Ricquebourg s'est montré très remonté ce lundi 20 janvier 2014. Sans détour, le secrétaire adjoint de la CGTR Port et Dock qualifie le médiateur du conflit de "pauvre type". Sans nommer le délégué syndical, l'ancien directeur du travail avait écrit à son sujet que "c'est kreol comme lui qui baise kreol". Avec ces nouvelles accusations, la tension qui règne au Port-Est n'est pas prête de s'apaiser. "Sa mission s'est achevée, et M. Séry a failli à sa tâche", commente le représentant des dockers, ajoutant que le médiateur pourrait "passer sa retraite en métropole."

Après avoir appris les attaques d'Allié Séry à son sujet, Danio Ricquebourg le répète à qui veut l'entendre : "c'est un pauvre type." "Moukat à mwin, rabaisse à min, mais la meilleure réponse, c'est le soutien de la population de La Réunion", répond le secrétaire adjoint de la CGTR Port et Dock, ajoutant avec un semblant d'ironie que "la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe".

"En nous salissant de la sorte, il nous rend un hommage", commente le délégué syndical. Mais s'il montre de l'indifférence dans un premier temps, Danio Ricquebourg éprouve surtout de la rancoeur pour Alix Séry : "c'est un homme qui défend très bien les patrons et qui n'a rien compris au combat des créoles et des Réunionnais. Cela ne m'étonnerait pas qu'il aille passer sa retraite en métropole."

Epargné par la lettre d'Alix Séry, Michel Séraphine est plus mesuré dans ses propos : "c'est malvenu de sa part, très malvenu. Quelqu'un qui a été médiateur devrait conserver jusqu'à la fin sa neutralité. Daniel Ricquebourg aime que les choses soient dites clairement. Je pense que ses propos sont déplacés." Le secrétaire général a du mal à expliquer les accusations du médiateur du conflit : "Ses rapports donnent totalement raison à la CGTR. Je n'arrive pas à comprendre une telle rancoeur."

Le représentant du syndicat Port et Dock ajoute que "si on veut vraiment rétablir un dialogue sur le Port, ce n’est pas de cette manière." Surpris, Michel Séraphine pense que ce n’est pas le bon moment d'en "remettre une couche." "Il faut laisser le temps au temps", conclue, optimiste, le secrétaire général Port et Dock de la CGTR.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !