La négociation annuelle des salaires a échoué :

BNP Paribas : Les salariés occupent les locaux


Publié / Actualisé
Une douzaine de salariés de BNP Paribas Réunion occupent le siège social de la banque à Saint-Denis depuis ce vendredi 14 février 2014. Cette action a été décidée suite à l'échec des négociations annuelles sur les salaires. Ils réclament une enveloppe plus équitable dans sa répartition. "Les délégués du personnel veulent montrer leur détermination et déboucher le plus rapidement sur un protocole d'accord", indique Paul Junot, secrétaire départemental de la CFTC. "Pour nous, les négociations collectives devraient toucher le plus de monde possible, et non pas compenser une smicardisation en pente. Dans ce cas, une autre politique salariale doit être appliquée", précise le syndicaliste.
Une douzaine de salariés de BNP Paribas Réunion occupent le siège social de la banque à Saint-Denis depuis ce vendredi 14 février 2014. Cette action a été décidée suite à l'échec des négociations annuelles sur les salaires. Ils réclament une enveloppe plus équitable dans sa répartition. "Les délégués du personnel veulent montrer leur détermination et déboucher le plus rapidement sur un protocole d'accord", indique Paul Junot, secrétaire départemental de la CFTC. "Pour nous, les négociations collectives devraient toucher le plus de monde possible, et non pas compenser une smicardisation en pente. Dans ce cas, une autre politique salariale doit être appliquée", précise le syndicaliste.

Les salariés se sont enfermés dans les locaux ce week-end, tout en contactant régulièrement la direction. "On travaille sur les chiffres pour démontrer mathématiquement aux dirigeants l'intérêt de revoir cette répartition de l'enveloppe salariale", souligne Paul Junot. Le personnel espère déboucher sur un accord d'ici lundi matin, afin de ne pas perturber la clientèle. Une nouvelle réunion de négociation est prévue demain à 7 heures.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !