Pourtant fermée, l'usine de la SIB enregistrerait des bénéfices records :

Jocelyn Rivière : "on n'a jamais gagné autant d'argent"


Publié / Actualisé
Alors que l'usine a fermé définitivement ses portes le 4 avril dernier, les salariés de la SIB ont reçu une nouvelle surprenante ce lundi 12 mai 2014 : leur prime de participation a atteint une somme record. "On n'a jamais gagné autant d'argent. Cela fait 65 000 euros à partager entre 29 personnes, soit plus de 2 000 euros chacun. En temps normal, cela ne dépasse pas les 1 500 euros", commente Jocelyn Rivière, délégué syndical à la CGTR. Redistribuée en fonction des bénéfices de l'entreprise, cette rémunération étonne les employés de la société industrielle de Bourbon qui sont en congé de reclassement.
Alors que l'usine a fermé définitivement ses portes le 4 avril dernier, les salariés de la SIB ont reçu une nouvelle surprenante ce lundi 12 mai 2014 : leur prime de participation a atteint une somme record. "On n'a jamais gagné autant d'argent. Cela fait 65 000 euros à partager entre 29 personnes, soit plus de 2 000 euros chacun. En temps normal, cela ne dépasse pas les 1 500 euros", commente Jocelyn Rivière, délégué syndical à la CGTR. Redistribuée en fonction des bénéfices de l'entreprise, cette rémunération étonne les employés de la société industrielle de Bourbon qui sont en congé de reclassement.

C’est une bonne nouvelle à l’arrière-goût amer qu’ont reçu Jocelyn Rivière et les salariés de la SIB ce lundi. Le montant de leur prime de participation n’a jamais été aussi grande : environ 65 000 euros à partager. Les employés toucheront chacun plus de 2 000 euros, alors qu’ils gagnent "grand maximum 1 500 euros" d’habitude.

Redistribuée en fonction du bénéfice de l’usine, cette somme est inattendue après la fermeture définitive du 4 avril dernier. "La SIB ferme parce qu’elle ne fait pas de bénéfice. On voit qu’il y a un gros problème. Ça me fout hors de moi, ils se foutent vraiment de la gueule du monde. Aujourd’hui, on a encore une grosse preuve que l’usine est viable", pointe du doigt le délégué syndical.

Le représentant du personnel a rendez-vous dans les prochains jours avec l’inspection du travail, pour faire remonter entre autres le montant inhabituel de cette prime. Pour Jocelyn Rivière, il est hors de question de parler de cadeau de départ ou de compensation du groupe américain : "Il y a un fossé, et je ne le comprends pas. La SIB a dégagé des bénéfices records, et je ne pense pas que Colgate s’amuserait à donner de l’argent comme ça."

En attendant d’éventuels éclaircissements sur cette histoire, les salariés de la société industrielle de Bourbon font l’objet d’un congé de reclassement qui durera pendant 10 mois, le temps de traiter les cas des 29 employés. "Tous les mois on a une réunion, c’est juste un début", indique Jocelyn Rivière.

L’occasion pour le délégué syndical de suivre les avancées de l’entreprises, et pourquoi pas, d’avoir des nouvelles des possibles repreneurs de l’usine. "Jusqu’à maintenant, on n'a rien du tout. La semaine dernière, au comité d’entreprise, on a posé la question. On a demandé à l’inspection du travail d’avoir un droit de regard dessus. Je tiens à suivre la question, et voir comment ça se déroule", commente-t-il.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

La fouine , Posté
Fermeture de l'usine SIB en date du 4 AVRIL raisons invoquée par la direction ......! nous ne faisons pas de bénéfices .
Mince je ne dois plus savoir LIRE la SIB pour l'année 2013 /2014 elle déclare avoir dégagé pour 65000 euros de bénéfices .donc les ouvriers devraient ce partager la somme qui donne 2441 euros par personne moi ce que je ferais je demanderais à transformer l'usine en usine coopérative avec l'argent ou , poursuivre la direction pour fermeture abusive dans le but de casser l'industrie Réunionnaise au profit de la délocalisation vers MADACASCAR ou MAURICE là ou les ouvriers travaille comme des esclaves sans revenus potable ni couverture sociale ce que vous reproche le MEDEF Réunionnais nous ne somme pus à l'époque de germinal. 1936 est passé par là
RUN DAN, Posté
A vouloir absolument le libre échange commercial , les illuminati ( SARKOZY ump a été une erreur de casting en 2007 , à la présidentielle ) se gavent du pognon au détriment de l'humain , c'est à vomir !
En se demande à quoi sert les élections Européennes si ce n'est à engraisser les banques , la multinationale , la finance , les commissaires européens ...