Marché 24h/24 de Saint-Pierre :

Dijoux fruits et légumes : l'inspection du travail met la pression sur l'employeur


Publié / Actualisé
En grève illimitée depuis le 24 février suite au non-respect d'un protocole d'accord acté lors d'une première mobilisation, les salariées de Dijoux fruits et légumes annoncent ce vendredi 13 mars 2015 compter sur le soutien de l'inspection du travail.
En grève illimitée depuis le 24 février suite au non-respect d'un protocole d'accord acté lors d'une première mobilisation, les salariées de Dijoux fruits et légumes annoncent ce vendredi 13 mars 2015 compter sur le soutien de l'inspection du travail.

Dans un courrier adressé le 6 mars à l'employeur, la DIECCTE (Direction des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi de la région Réunion) exige "l'application de protocole de fin de conflit".

La direction du travail demande ainsi pour preuve les pièces (fiches de paie, régularisation auprès des organismes sociaux) justifiant le bon respect de l'accord passé au terme de la journée de médiation du 10 février dernier.

"A défaut, je dresserai un procès verbal qui sera transmis au procureur de la république", prévient Lionel Ferrere, inspecteur du travail.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !